Isolation écologique : pourquoi choisir une toiture verte ?

Isolation écologique : pourquoi choisir une toiture verte ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 4 mai 2015

Vivre en ville et dans la verdure

Vous vivez en ville et n’avez pas de jardin à disposition ? Dans ce cas, vous pouvez créer un jardin sur votre toit ! Grâce à une toiture verte, vous intégrez la nature dans la ville. De plus, une telle toiture offre une foule d’autres avantages, comme une isolation thermique incroyable et une durée de vie supérieure à un toit classique.

Isolation écologique : pourquoi choisir une toiture verte ?

Une toiture verte extensive ou intensive

On fait une distinction entre toitures vertes intensives et extensives en fonction de l’épaisseur de la couche de substrat et de la végétation. Une toiture verte extensive ne nécessite pratiquement aucun entretien, alors qu’une toiture verte intensive demande autant de travail qu’un jardin ordinaire. Cette dernière doit inclure une couche de substrat plus épaisse (jusqu’à 50 cm) et exige donc une toiture plus robuste.

Une toiture verte se pose de préférence sur un toit plat, mais peut également être utilisée sur un toit avec un degré d’inclinaison maximal de 40°. Attention : cela s’applique uniquement pour une toiture verte extensive. La végétation se limite alors à de l’herbe, de la mousse et des petites plantes. Une toiture verte intensive, elle, peut se composer d’arbres et arbustes.

Récapitulatif des avantages d’une toiture verte

  • Durée de vie plus longue du revêtement de toiture.
  • Meilleure isolation thermique et acoustique.
  • Attrait de la faune et de la flore.
  • Purification de l’eau plus efficace.

Inconvénients d’une toiture verte

  • Plus grande difficulté à récupérer les eaux de pluie.
  • Fuites difficiles à détecter.
  • Les frais d’achat d’une toiture verte intensive sont plus élevés, car la structure de la toiture doit être plus résistante.

Poser soi-même une toiture verte ?

Alors que vous pouvez tout à fait poser une toiture verte extensive vous-même, une toiture intensive demande généralement l’intervention d’un professionnel.

Comment faire ? Veillez tout d’abord à ce qu’aucune fuite ou fissure ne se trouve sur la surface du toit. La détection d’une fuite après la pose d’une toiture verte est en effet une tâche compliquée.

Si votre toiture n’est pas équipée d’un film EPDM ou de bitume anti-racines, pensez à inclure une telle couche, ainsi qu’une couche de drainage. Au niveau de chaque point d’évacuation, placez une fosse d’inspection et une bande de gravier. Posez ensuite les carreaux de toiture verte un par un sur le toit. Si la bordure de votre toit n’atteint pas 8 ou 10 cm de hauteur, prévoyez une bande de gravier de 20 cm. Ainsi, vous évitez que les plantes ne poussent par-dessus la bordure.