A Ixelles, exemple de maison à vendre dans cette commune très prisée par les étrangers européens

Ixelles numéro 1 à Bruxelles

Écrit par Stephan Debusschere le 23 juillet 2013

La tête des communes les plus chères de la Capitale

A Ixelles, exemple de maison à vendre dans cette commune très prisée par les étrangers européensSur le segment des maisons, Ixelles prend la tête des communes les plus chères de la Capitale. La valeur de son bâti continue même d’augmenter, quel que soit le quartier concerné. Avec un prix médian actuel de 545.000 euros, soit un bond impressionnant de 24,6% en 1 an, Ixelles est en tête du classement bruxellois, talonnée de près par la commune de Woluwe-Saint-Pierre.

Ixelles est l’une des communes bruxelloises où le prix de l’immobilier a le plus grimpé en 10 ans (289%), cette hausse s’étant même poursuivie entre 2009 et 2010 après une légère stagnation durant l’année 2008. La demande internationale n’est certes pas étrangère à cet état de fait.

Courant généralisé

La qualité de l'immobilier du quartier des étangs et des hôtels particuliers bordés de jardins fait d’Ixelles un lieu privilégié où résident 40 % d'étrangers, originaires pour la majorité de pays européens, tandis que les « extra-Européens » habitent le nord de la place Flagey. Ixelles est en quelque sorte un concentré de la diversité bruxelloise. Plus d'un Ixellois sur trois est étranger sans que la géographie de la commune en porte d’ailleurs la marque, tant les populations sont imbriquées.
Par effet de glissement, des quartiers considérés auparavant comme moins porteurs bénéficient désormais de la proximité de ceux qui sont les plus prisés. Une hausse des prix contagieuse qui a même entraîné le quartier Matongé dans son sillage. L’intervention des autorités publiques a aussi joué son rôle. Le contrat de quartier qui a rhabillé le quartier Malibran a ainsi contribué à la hausse des prix de son bâti. Seul le segment des villas s’est en quelque sorte effondré, avec une absence quasi totale de transactions ces trois dernières années, après une année 2008 déjà au point mort.


Appartements en légère hausse

Du côté des appartements, dans ce segment où Bruxelles fait le gros de son marché depuis quelques années, Ixelles affiche désormais un prix médian de 240.000 euros pour un appartement 2 chambres, soit une très légère et bien plus modeste augmentation d’un peu plus de 2% en 2012. Un prix qui dépasse néanmoins celui de sa voisine uccloise (225.000 euros), et qui talonne celui de Woluwe-Saint-Pierre. De manière générale, le prix au m² pour un appartement moyen se situe à 2000-2300 euros/m², et jusqu’à 2500 euros dans les beaux quartiers. Mais il y a des coins où ce mètre carré se négocie plutôt à 3000-3500 euros, comme du côté de l’avenue Franklin Roosevelt ou des jardins du Roi (du rond-point Louise jusqu’aux étangs), un quartier où le mètre carré peuvent même s’envoler jusqu’à 7000, voire 8000 euros. Ixelles est même devenue la commune la plus chère pour la catégorie des appartements 1 chambre, avec un prix moyen de 150.000 euros (3300 euros/m²). Les appartements 2 chambres présentent des prix variant de 180.000 à 280.000 euros pour des biens en très bon état. La catégorie des 3 chambres atteint quant à elle des prix pouvant frôler les 380.000 euros.  

Du côté du neuf, les prix tournent autour des 3600 euros/m², ce qui porte le prix d’un appartement 2 chambres à Ixelles (120 m² tout de même) à 432.000 euros. A titre de comparaison, un appartement ancien du même type se négociera entre 250.000 et 270.000 euros. Selon les professionnels, cette différence se justifie par le fait que les charges sont moins élevées dans un logement neuf que dans un logement ancien, ce qui permet de demander un loyer supérieur. Par ailleurs, les frais de rénovation et d’entretien à charge du propriétaire d’un appartement neuf sont minimes pendant une quinzaine d’années, alors qu’ils peuvent représenter jusqu’à 40 % du loyer dans l’immobilier ancien. Sans parler des perspectives de plus-values qui sont aussi plus prometteuses.

Logic repères

 

  • Maison : 545.000 euros
  • Appartement 2 ch. : 240.000 euros
  • Appartement 1 ch. : 150.000 euros
  • Appartement 2 ch. : de 180.000 à 280.000 euros
  • Appartement 3 ch. : de 300.000 à 380.000 euros
  • Appartement neuf : environ 3.600 euros/m²

Source: Magazine Logic-Immo, édition Bruxelles-Brabant wallon-Namur

Lexique