Jardin de façade : une bonne idée pour votre habitation ?

Jardin de façade : une bonne idée pour votre habitation ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 4 avril 2019

Mettez du vert dans votre rue

Vous en avez assez de vivre dans une jungle de béton et rêvez d’aménager un joli jardinet devant votre maison ? Si cette dernière se situe en bordure de trottoir, ne baissez pas immédiatement les bras. Il est encore possible de créer un magnifique jardin de façade, soit une étroite bande de terre entre votre maison et le trottoir sur laquelle vous pourrez planter des fleurs, des plantes grimpantes, etc. Découvrez ici les conditions pour créer un tel jardin ainsi que nos conseils pour fleurir votre maison comme personne !

Jardin de façade : une bonne idée pour votre habitation ?

N’oubliez pas le permis !

La plupart des communes estiment aujourd’hui que végétaliser sa façade est un droit qui appartient à tout propriétaire. Dans de nombreux cas, la création d’un jardin de façade ne requiert donc plus l’obtention d’un permis auprès des instances locales. Au contraire, des primes sont souvent octroyées à cette fin. Mais attention ! Cela ne signifie pas que vous êtes dispensé d’avertir la commune de votre projet, ni même que l’obtention d’un permis est toujours facultative. Renseignez-vous donc correctement pour éviter toute sanction administrative communale SAC.

Conditions légales à la création d’un jardin de façade

Que vous ayez besoin ou non d’un permis de la part des autorités communales, sachez qu’il existe d’autres conditions à l’aménagement d’un jardin de façade. Le trottoir, par exemple, doit rester suffisamment large pour que les pétions et personnes se déplaçant en fauteuil roulant puissent y circuler facilement. Un mètre suffit dans certaines communes, tandis que d’autres requièrent une largeur de trottoir minimale de 1,5 mètre.

Voici d’autres conditions dont vous devrez tenir compte :

  • Les dalles de trottoir que vous enlevez pour créer votre jardin de façade restent la propriété de la commune. Conservez-les donc précieusement !
  • Le jardin de façade doit toujours être correctement entretenu. Cela vous demande trop de travail ? Vous êtes alors dans l’obligation de remettre le trottoir dans son état original à l’aide des dalles que vous avez conservées.
  • Vous devez délimiter votre jardin de façade. Les pierres ou le bois que vous utilisez pour ce faire doivent dépasser d’au moins cinq centimètres du sol.
  • Vous devez, si nécessaire, laisser suffisamment de place pour la réalisation de travaux aux canalisations situées en sous-sol.
  • Votre jardin de façade ne peut inclure des variétés de plantes à épines. Cette interdiction vaut également pour les plantes toxiques ou les plantes à baies toxiques.

Nos conseils pour votre jardin de façade

Avant de vous salir les mains, réfléchissez au style que vous souhaitez conférer à votre jardin de façade. Cela vous permettra de choisir les bonnes variétés de plantes et d’obtenir l’effet recherché. Si vous désirez fleurir un mur étroit, sachez aussi qu’il est préférable de choisir des plantes qui poussent en hauteur plutôt qu’en largeur. Vous l’aurez compris, le secret d’un beau jardin de façade réside dans le choix des bonnes plantes ! Voici les autres points dont vous devrez tenir compte :

  • La plupart des plantes grimpantes ont besoin d’un support pour bien grandir. L’idéal est de fixer celui-ci à environ cinq centimètres du mur pour que la plante s’y enroule correctement. Éviter aussi de placer la plante à ras du mur, où le sol est plus sec qu’ailleurs.
  • Le nombre d’heures d’ensoleillement dont bénéficie votre façade est un critère important pour le choix de vos plantes. Si l’ensoleillement est inférieur à cinq heures, optez de préférence pour des plantes qui aiment l’ombre. Au contraire, si l’ensoleillement est supérieur à cinq heures, l’idéal est d’opter pour des plantes qui ne craignent pas le soleil direct.

Découvrez ici encore plus d’idées pour l’aménagement de votre jardin !

Lexique