Jardin vertical : une touche de verdure en pleine ville

Jardin vertical

Écrit par Renaud Chaudoir le 1 juillet 2019

Une touche de verdure pour les habitations de ville

Les Belges aiment les jardins verdoyants, mais ils ne disposent pas tous d’un lopin de terre sur lequel s’adonner aux plaisirs du jardinage. Pour les citadins, par exemple, les possibilités d’aménager son propre jardin sont fortement limitées. Pas de panique, il existe une solution : les jardins verticaux. Découvrez-en plus au sujet de ces coins de verdures pas vraiment comme les autres.

Jardin vertical : une touche de verdure en pleine ville

Qu’est-ce qu’un jardin vertical ?

De prime abord, le terme « jardin vertical » peut sembler étrange… Après tout, un jardin n’est-il pas toujours une surface de terre horizontale ? La réponse est non. Il est aussi possible de faire pousser des plantes sur des murs et façades, à l’extérieur comme à l’intérieur de l’habitation. Pour aménager un tel jardin, vous pouvez faire appel au bricoleur qui sommeille en vous, mais aussi opter pour une solution prête à l’emploi qu’il vous suffit d’installer. Libre à vous de faire également appel à une société spécialisée dans l’aménagement de ce type de jardins.

Le jardinage « vertical » est une vraie tendance à l’heure actuelle. Il s’agit en effet d’une solution intelligente pour profiter d’une touche de verdure en pleine ville, où les parcelles de terre se font rares. Un jardin vertical n’impose en outre aucune limite, puisque vous pouvez vous contenter de planter des fleurs dans des jardinières superposées ou opter pour des systèmes plus complexes avec irrigation comprise.

Aménager un jardin vertical : voici nos conseils

Trois points sont véritablement cruciaux lors de l’aménagement d’un jardin vertical : sa position, sa structure et les plantes qui le composent. Choisissez-les donc avec soin et pesez le pour et le contre de chaque option.

  • Vous n’êtes pas bricoleur dans l’âme ? Optez dans ce cas pour une solution prête à l’emploi ou faites appel à une société spécialisée dans la création de jardins verticaux.
  • Veillez à la qualité des ancrages et ne surchargez pas le mur de plantes.
  • Utilisez suffisamment de terreau et permettez à l’eau excédentaire de s’écouler.
  • Prévoyez un système d’arrosage et placez les plantes les plus gourmandes en eau au bas du jardin.
  • Vous comptez arroser les plantes à la main ? Assurez-vous donc qu’elles soient toutes facilement accessibles.

Jardin vertical : n’oubliez pas de demander une autorisation !

Aménager un jardin vertical sur sa terrasse privée n’exige pas d’obtenir une autorisation préalable. En revanche, si vous comptez aménager ce jardin contre la façade de votre maison et devez retirer pour cela quelques dalles du trottoir, il se peut que vous ayez besoin d’un permis délivré par la commune. En cas d’infraction, sachez que vous risquez de devoir payer une sanction administrative communale. Dans d’autres communes, seule une notification est obligatoire et des primes sont même octroyées pour l’aménagement de jardins verticaux. Il est donc essentiel de bien s’informer !

Notre conseil ? Suivez à la lettre les règles en vigueur dans votre commune. Bien souvent, les plantes à épines ne peuvent être plantées en façade et une certaine largeur de trottoir doit être conservée pour permettre la libre circulation des passants et les interventions aux canalisations enterrées.

Prenez le temps d’entretenir votre jardin

Qu’il soit horizontal ou vertical, votre jardin devra toujours être correctement entretenu. Prenez donc le temps de retirer les plantes mortes ou malades et de les remplacer par d’autres si nécessaire. N’oubliez pas non plus de tailler les plantes saines pour que leurs branches ne gênent aucune personne circulant sur le trottoir.

Lexique