L

L'avenir est aux logements de petite taille

Écrit par Renaud Chaudoir le 5 mars 2015

La tendance est aux petits logements, selon une enquête de Maisons Blavier

Une récente étude réalisée par Maisons Blavier démontre que nous devons nous attendre à vivre dans des logements de plus en plus petits. Maisons Blavier a demandé à des candidats bâtisseurs, des vendeurs et des acheteurs quels étaient leurs attentes et leurs projets. Les résultats de l'enquête confirment deux choses : la jeune génération a aussi une brique dans le ventre et les petits logements semblent être la réponse appropriée aux défis environnementaux et démographiques. 

L'avenir est aux logements de petite taille

Les jeunes rêvent toujours d'accéder à la propriété

Une chose est sûre: posséder son propre logement est un élément très important pour la majorité des Belges.  L'enquête révèle que même la jeune génération (20-24 ans) souhaite devenir propriétaire. Et avec cet objectif en tête, ils sont prêts à épargner sur leur budget vacances, restaurant et vêtements. Ces résultats montrent qu'il existe peu de différences entre les rêves de la génération actuelle et ceux de leurs parents.

Logement plus confortable et plus compact

Le confort et les économies d'énergie sont les priorités données par les jeunes pour trouver la maison de leurs rêves. Et cela va de pair avec un petit logement. Trois personnes interrogées sur quatre considèrent que les grandes maisons nécessitent trop d'entretien. Pour cette raison, deux personnes sur trois préfèrent alors une maison plus petite qui leur permet d'économiser sur les frais énergétiques. 52% des personnes interrogées envisagent d'acheter un logement plus petit afin d'investir dans des installations éconergétiques.

Les grandes propriétés appartiennent au passé

Plus de la moitié des personnes interrogées (56%) pensent que les grandes maisons ont fait leur temps. La plupart (85%) pensent que les Belges vivront à l'avenir dans des logements de plus en plus petits. Une évolution logique, puisqu'un espace compact offre des avantages pratiques et financiers.

Logements alternatifs

On observe aussi une tendance forte dans l'immobilier : l'intérêt pour les logements alternatifs. La cohabitation, l'habitat kangourou ou les logements intergénérationnels sont des termes qu'on entend de plus en plus fréquemment. Aujourd'hui, un pourcentage important (45%) des 25 à 34 ans est intéressé par ces nouveaux concepts d'habitation.

 

Lexique