La hauteur sous plafond idéale

La hauteur sous plafond idéale

Écrit par Renaud Chaudoir le 30 septembre 2013

Comment déterminer la hauteur sous plafond adaptée ?

Si vous vous apprêtez à faire construire ou à rénover votre maison, la hauteur des plafonds constitue un élément à ne pas négliger. Déterminer la hauteur sous plafond idéale dépend de nombreux critères. Et qu’en est-il des réglementations spécifiques à respecter en matière de hauteur minimale de plafond ? 

La hauteur sous plafond idéaleHauteur sous plafond minimale

Au niveau fédéral, il n’existe aucune réglementation commune concernant la hauteur sous plafond. Par contre, certaines distinctions s’opèrent en fonction des régions. C’est en Wallonie que les critères sont les plus restrictifs. Un décret du gouvernement wallon du 11 février 1999 impose en effet des hauteurs de plafond minimales, tout en faisant une distinction entre nouvelles constructions et rénovations. En ce qui concerne les espaces de vie, il faut respecter une hauteur minimale de 2,20 mètres lors d’une rénovation et de 2,40 mètres pour une nouvelle construction. La hauteur sous plafond minimum à respecter pour les chambres à coucher est de 2 mètres pour les rénovations et de 2,20 mètres pour les nouvelles constructions.

À Bruxelles, la hauteur des plafonds est définie dans la norme d’habilité des logements. Dans le cas d’un logement situé dans un immeuble neuf, la hauteur sous plafond des pièces habitables doit être supérieure à 2,50 mètres. Si des pièces habitables se trouvent dans les combles, il faut compter une hauteur sous plafond d’au moins 2,30 mètres. S’il s’agit de rénovations dans un immeuble existant, on ne peut diminuer la hauteur des plafonds en-dessous des seuils minimums applicables pour un logement neuf.

La hauteur sous plafond, une question de gouts

La hauteur de plafond la plus utilisée varie entre 2,50 et 2,60 mètres. Dans le cas d’une nouvelle construction, il s’avère nécessaire de définir la hauteur sous plafond idéale avec votre architecte, en vous basant sur les normes prescrites par la Société du Logement de la Région de Bruxelles-Capitale ou du décret du gouvernement wallon du 11 février 1999. La hauteur de plafond doit aussi être proportionnelle à la surface.

Déterminer la hauteur du plafond dépend également de la pénétration de lumière dans la pièce. Si la pièce dispose de grandes fenêtres et est bien orientée, un plafond bas ne s’avère pas incommodant. Mais au final, tout est une question de gouts : certaines personnes se sentent parfaitement à l’aise sous un plafond situé à 2,30 mètres, là où les plus grands d’entre nous peuvent éprouver une sensation d’inconfort !

Lexique