Le printemps, la période idéale pour l’entretien de sa chaudière ?

Le printemps, la période idéale pour l’entretien de sa chaudière ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 5 mars 2018

Aperçu des obligations légales

En Belgique, la loi impose de faire contrôler périodiquement son installation de chauffage par un technicien agréé. Mais quelle est la fréquence exacte de ces contrôles obligatoires, et quelle période de l’année est la plus propice à un check-up de votre chaudière ? Toutes les réponses dans cet article.

Le printemps, la période idéale pour l’entretien de sa chaudière ?

Pourquoi faire contrôler sa chaudière ?

Si les autorités régionales belges ont décidé de rendre obligatoire l’entretien des chaudières domestiques, c’est évidemment qu’une bonne raison se cache là-dessous. En effet, une chaudière défectueuse accroît considérablement les risques d’intoxication au monoxyde de carbone, d’autant plus si votre habitation est mal aérée. Le monoxyde de carbone, ou CO, est un gaz incolore, inodore et sans saveur qui, en cas d’inhalation, peut avoir de graves conséquences pour la santé. Chaque année, environ mille personnes sont victimes d’une intoxication au CO. Celles-ci ressentent généralement des maux de tête, une fatigue inhabituelle, des vertiges et des douleurs musculaires, souffrent d’une accélération de leur rythme cardiaque ou tombent dans le coma. Vingt personnes par an succombent même aux effets de ce « tueur silencieux ».

Toutefois, ces raisons d’ordre « médical » ne sont pas les seules à justifier l’obligation d’entretien des chaudières domestiques. Un contrôle régulier de votre chaudière vous permettra également d’en accroître le rendement et d’économiser de belles quantités d’énergie, ce qui n’est pas sans conséquence pour le portefeuille.

Entretien de votre chaudière : que dit la loi ?

L’entretien périodique de sa chaudière est obligatoire aussi bien pour les particuliers que les entreprises.

  • Si votre installation de chauffage est équipée d’une chaudière au mazout ou d’une chaudière à combustible solide (bois, pellets, charbon…), l’entretien devra avoir lieu tous les ans en Flandre et à Bruxelles et tous les deux ans en Wallonie.
  • Votre chaudière fonctionne au gaz (naturel, propane, butane) ? L’entretien devra alors être effectué tous les deux ans en Flandre, tous les trois ans à Bruxelles et tous les deux ou trois ans en Wallonie (selon la puissance de votre chaudière).

Quelle que soit la région dans laquelle vous résidez, le contrôle devra être réalisé par un technicien agréé. Si vous louez votre logement, la responsabilité du contrôle incombera au propriétaire du bien. Une attestation officielle vous sera délivrée après chaque contrôle.

Le printemps est-il la période idéale pour un tel entretien ?

Bon nombre de personnes font entretenir leur chaudière à l’automne. Logique, puisque votre installation de chauffage doit être en parfait état de fonctionnement pour affronter les mois les plus froids de l’année. D’ailleurs, le risque d’intoxication au CO est plus élevé par temps de brouillard et absence de vent (le tirage de la cheminée est moins bon dans ces conditions).

Cependant, il peut s’avérer intéressant de planifier cet entretien au printemps plutôt qu’à l’automne. Les techniciens auront un agenda moins chargé et vous serez ainsi certain de vous y prendre bien à l’heure.

Lexique