À la recherche du meilleur crédit hypothécaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 7 janvier 2013

La colonne de Jessie

Après la visite du promoteur, nous étions convaincus d’avoir trouvé l’appartement de nos rêves. Il était donc grand temps pour nous de partir à la recherche d’un bon crédit hypothécaire pour pouvoir financer l’appartement.

À la banque

Étant donné qu’il y a un banquier dans la famille de mon petit ami, nous nous sommes tout naturellement rendus dans cette banque afin de nous renseigner sur les possibilités de crédit hypothécaire en fonction de nos revenus.

 

Le banquier a commencé par faire un calcul rapide sur une simple feuille de papier, afin de déterminer quelle était notre capacité d’emprunt. Il nous a demandé quels étaient nos revenus nets, a retiré de cela le montant nécessaire pour vivre (le montant de l’emprunt ne peut dépasser 33% des revenus) et a multiplié le résultat obtenu par le nombre d’années nécessaires pour parvenir au montant que coûtait l’appartement de nos rêves.

 

Pour définir le montant que nous allions emprunter, nous devions, outre le prix d’achat de notre appartement, tenir compte de la TVA, des intérêts, des frais de notaire, des frais d’ouverture d’un crédit, etc. De plus, nous n’avions pratiquement aucun apport propre. J’étais fraîchement diplômée, et je n’avais donc pratiquement rien sur mon compte épargne. Mon ami pouvait cependant payer l’acompte grâce à l’argent qu’il avait pu épargner jusqu’ici.

 

Une fois notre capacité d’emprunt déterminée et le montant à emprunter bien défini, il nous restait à choisir la durée du remboursement : 20, 25 ou 30 ans. Nous avons opté pour le remboursement le plus court possible, sur 20 ans. La somme à rembourser tous les mois est certes plus importante, mais on paye moins d’intérêts et l’appartement sera plus vite à nous.

 

Etant donné que les taux d’intérêts étaient très bas, nous avons bien entendu opté pour un taux d’intérêt fixe.

Comparer les crédits hypothécaires

Nous nous sommes rendus dans d’autres banques afin d’être absolument certains d’avoir déniché le crédit hypothécaire le moins cher. Il nous est rapidement apparu que c’était bien le cas : auprès des autres banques, les taux d’intérêt étaient un peu plus élevés. Nous avions en outre plus confiance en ma belle-famille qu’en des étrangers. Nous avons donc souscrit un crédit hypothécaire auprès du banquier que nous avions rencontré en premier lieu. Nous pouvions enfin appeler le promoteur pour lui annoncer que nous allions acheter l’appartement. Il est temps pour nous de sabler le champagne !

 

Lexique