maison des années 30

Le charme d’une maison des années 30 et le confort d’aujourd’hui

Écrit par Renaud Chaudoir le 4 novembre 2014

Les appartements et maisons des années 30 ne manquent pas sur le marché immobilier belge. Dans les grandes villes belges comme Bruxelles ou même à la campagne, il n’est pas rare de visiter un beau « vestige » d’architecture datant des années 30, pour le plus grand bonheur des amateurs d’architecture et d’esthétisme. Pourtant, ces maisons et appartements font rarement l’objet d’une notice immobilière particulière. Au contraire des Etats-Unis, où la mention « Pre-war » est considérée comme prestigieuse et recherchée comme telle.

maison des années 30

Les caractéristiques d’une maison des années 30

Les maisons et appartements des années 30 partagent un charme discret, mais aisément reconnaissable. Ils se caractérisent par de hauts plafonds (néanmoins moins haut que ceux des maisons construites précédemment), des parquets en bois, des moulures, de larges portes en arche et parfois d’un carrelage moucheté noir et ivoire (appelé granito) ou d’un carrelage en damier noir et blanc ou écru.

 

Les portes sont moulurées et présentent parfois un vitrage dans la partie supérieure. Les portes vitrées intérieures et les vitres extérieures sont parfois ornées de vitraux aux motifs géométriques.

 

De nombreux biens possèdent plusieurs cheminées en marbre de Belgique, matériau devenu rare. Mieux vaut réfléchir avant de retirer ces accessoires qui contribuent au standing du bien immobilier !

 

Si les murs sont épais, la séparation entre les étages d’un immeuble des années 30, en revanche, n’est souvent constituée que d’un parquet. L’insonorisation n’est donc pas optimale. Les plus belles réalisations des années 30 peuvent être apparentées à l’art déco.

Le confort d’aujourd’hui dans un écrin rétro

Un appartement ou une maison des années 30 ne présente pas d’inconvénient majeur à la rénovation. Il serait néanmoins dommage leur ôter leurs plus belles caractéristiques. Les propriétaires souhaitent généralement installer un chauffage central et améliorer l’isolation du bien. L’installation d’une pompe à chaleur est également possible. Dans ce type de maison, mieux vaut demander à un bureau d’études de faire un calcul des pertes de chaleur.

 

Lexique