A quoi ressemble le logement idéal en 2015?

A quoi ressemble le logement idéal en 2015?

Écrit par Renaud Chaudoir le 15 janvier 2015

Construire, rénover ou acheter? Quelle est la meilleure option?

Une villa avec une chambre pour chaque enfant, un grand jardin et une vue sur la nature : si ce mode de vie était la norme il y a une vingtaine d'années, ce n'est plus possible aujourd'hui. De plus, cette image d'Epinal n'est plus d'actualité, car les familles sont de moins en moins nombreuses et les anciennes maisons sont trop grandes pour ces nouvelles familles. Durant les prochaines années, la construction d'au moins 12.000 logements supplémentaires sera nécessaire chaque année pour combler les besoins en logement en Wallonie. Si nous continuons sur la même voie, cette tâche semble impossible, mais il est encore temps de changer les  choses…

A quoi ressemble le logement idéal en 2015?

Oublier l'image traditionnelle de la maison

Il semble impossible de combler les besoins en logement des Wallons. Surtout si chacun veut vivre dans une maison individuelle. Dans nos contrées, la superficie moyenne d'un logement est de 130 mètres carrés, tandis qu'aux Pays-Bas et dans les pays scandinaves, elle approche les 70 mètres carrés. Il faut donc apprendre à se contenter d'un espace plus petit.

 

De plus, on estime qu'environ 40% des maisons individuelles sont sous-utilisées. Elles contiennent trop de chambres pour le nombre d'occupants, un grand nombre de pièces ne sont donc pas ou peu utilisées. Pourtant, ces chambres ont un coût et elles doivent être chauffées pour éviter l'humidité. Alors que cet espace pourrait servir à héberger une autre famille. Nous devons donc remettre en question l'image de la maison traditionnelle et réfléchir à d'autres possibilités.

Le logement idéal en 2015

Les grandes maisons individuelles ne sont plus dans l'air du temps, aucun doute là-dessus. Aujourd'hui, pour construire des logements durables et abordables, il faut changer notre façon de voir les choses. Tout d'abord, nous devons abandonner l'approche émotionnelle et opter pour une approche rationnelle. Est-il judicieux de rénover une telle propriété? Ou est-il préférable de démolir la maison et la reconstruire? Souvent, abattre une maison existante est la meilleure option, pour la simple raison qu'avec une rénovation, vous n'arriverez jamais à atteindre des normes énergétiques équivalentes à celles d'une nouvelle construction.

 

Lexique