Le nouveau gouvernement flamand secoue le secteur de l’immobilier

Le nouveau gouvernement flamand secoue le secteur de l’immobilier

Écrit par Renaud Chaudoir le 31 décembre 2014

Il s’en passe des choses de l’autre côté de la frontière linguistique ! Maintenant que le nouveau gouvernement flamand est en place, les réformes vont bon train. On le sait, le secteur de l’immobilier est particulièrement sensible aux décisions politiques. Tout changement peut avoir un impact sur les prix de l’immobilier et la confiance des acheteurs. Le secteur de l’immobilier attend donc avec attention les décisions du nouveau gouvernement flamand.

Le nouveau gouvernement flamand secoue le secteur de l’immobilier

Politique et secteur immobilier

Lorsqu’un nouveau gouvernement se forme, il est toujours intéressant d’observer la répartition des postes ministériels. Les décisions d’un nouveau ministère peuvent avoir de lourdes conséquences. Aussi pour le marché immobilier. Dans ce gouvernement, on retrouve Liesbeth Homans en charge du logement et Annemie Turtelboom aux finances.

L’impact du bonus logement

On savait déjà que le bonus logement serait limité. Le montant déductible des impôts passe de 3.040 à 2.280 € pour tous les emprunts contractés après le 31 décembre. Après 10 ans, le montant sera encore réduit à 1.520€. Des économies pour le gouvernement, des dépenses en plus pour les futurs propriétaires. Il faut donc s’attendre à une baisse des prix de l’immobilier.

Les droits d’enregistrements pour l’habitation propre et unique

Tout acheteur d’un bien immobilier doit s’acquitter de droits d’enregistrements. Sur base du revenu cadastral, vous paierez 5% (droits d’enregistrement réduits) ou 10%. Annemie Turtelboom souhaite diminuer ces droits d’enregistrements pour l’habitation propre et unique. Quelles conséquences cela aura sur le marché immobilier ? Difficile à dire pour l’instant, mais il est certain que de nombreux points devront être examinés.

Est-ce que louer ou acheter sera moins cher ?

Les experts prédisent que l’achat ou la location ne sera pas plus cher dans un avenir proche, au contraire. Il existe encore des dispositions fiscales qui influencent les prix de l’immobilier.

 

Le montant du remboursement d’un crédit joue aussi un rôle important. Emprunter est actuellement avantageux, même si cela s’accompagne d’une segmentation importante des profils d’emprunteurs par les banques.

 

Lexique