Le siège central d’AB Inbev se transforme en résidence universitaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 1 août 2013

Réaménagement de l’ancienne propriété d’AB Inbev

En janvier 2012, le concepteur de projets ViRiX a acheté l’atelier de mise en bouteille, la brasserie De Dijle, le château d’eau et le siège central d’AB Inbev, à Louvain. ViRiX prévoit de construire des maisons, appartements et kots sur cet ancien site industriel. Son but ? Favoriser un style de vie neutre en énergie. Un projet ambitieux. 

Le siège central d’AB Inbev va d’abord être pris en charge. Ce bâtiment sera réaménagé en kots étudiants de qualité. La future résidence universitaire, disposant de 255 chambres entièrement équipées, prendra le nom #94. Les premiers emménagements sont prévus à la rentrée de l’année académique 2014-2015.

 

Le bourgmestre et le recteur posent la première pierre de la résidence universitaire #94

Au début du mois de juillet 2013, le bourgmestre de Louvain, Louis Tobback, et le recteur de la KU Leuven, Mark Waer, ont posé la première pierre pour la rénovation du siège central d’AB Inbev. La résidence universitaire #94 se composera de 255 chambres, réparties sur 20 unités d’habitations. De plus, 52 chambres d’étudiants seront louées en tant que ‘chambres économiques’, c’est-à-dire à un prix de location plus abordable, afin de donner la chance à chacun de louer un logement étudiant.

Un logement étudiant de qualité

Le projet est issu d’une collaboration étroite entre le concepteur de projets ViRiX, la ville de Louvain et la KU Leuven. Chaque logement étudiant va satisfaire aux normes de qualité de l’université et de la ville de Louvain. La résidence universitaire constitue le premier pas du plan prévoyant l’aménagement de 3.500 logements étudiants supplémentaires, afin de gérer l’augmentation du nombre d’étudiants à Louvain.

 

Des chambres d’étudiants écologiques à Louvain

Le siège central d’AB Inbev se transformera en une résidence universitaire neutre en énergie. Le bâtiment bénéficiera d’un niveau E de 40 et d’une valeur K de 20. Il sera donc très écologique et produira lui-même de l’énergie. À l’aide de panneaux solaires, d’un chauffe-eau solaire et d’un couplage chaleur-force, le projet assure en grande partie ses propres besoins en énergie. Il restera juste quelques fragments de béton du siège central initial.

Le projet de construction ViRiX

La résidence universitaire #94 ne forme qu’une partie du gigantesque projet de ViRiX. L’ancien site industriel d’AB Inbev va également accueillir plusieurs résidences et bureaux dans les prochaines années. Environ 500 blocs d’habitations seront dispersés à divers emplacements, de même que 1750 m² de bureaux et 574 places de parking, pour un coût total de 140 millions d’euros.

 

Photos: ViRiX

 

Lexique