Les agences immobilières reçoivent la liste des suspects de terrorisme

Les agences immobilières reçoivent la liste des suspects de terrorisme

Écrit par Renaud Chaudoir le 14 avril 2017

Une liste noire à éviter pour les agents immobiliers

Cinquante noms figureront bientôt sur une liste de personnes soupçonnées de terrorisme. Cette liste sera désormais envoyée à toutes les agences immobilières de Belgique. Le Service Fédéral des Affaires Intérieures souhaite éviter que les djihadistes vendent des biens immobiliers pour récolter des fonds. Par le passé, il est apparu que les attentats de Bruxelles ont été financés avec des fonds provenant de Syrie et transférés sur un compte anglais. Par ailleurs, les suspects se cachaient dans pas moins de six safe houses dans notre pays.

Les agences immobilières reçoivent la liste des suspects de terrorisme

Pourquoi une liste noire pour les agences immobilières ?

Cette liste de personnes soupçonnées de terrorisme contient les noms des individus impliqués dans des faits terroristes en Syrie, en Irak et ailleurs. En transmettant leurs noms à diverses instances, le gouvernement souhaite éviter que les suspects puissent accumuler de grosses sommes d’argent afin de financer des attentats. Par conséquent, la vente de biens immobiliers est donc réduite.

Que signifie cette mesure pour les agences immobilières ?

Tous les trois mois, l’Institut Professionnel des Agents Immobiliers recevra une liste mise à jour. Cette dernière sera alors transmise à tous ses membres.

  • Pour l’instant, on compte 36 suspects sur la liste, mais ce chiffre passera bientôt à 50.
  • Pour la vente de chaque bien immobilier, l’agent immobilier doit vérifier l’identité de l’acheteur ou du vendeur et voir si elle ne figure pas dans la liste.
  • L’agent immobilier est chargé de récolter un maximum de données : lieu du rendez-vous, quel est le bien qui suscite de l’intérêt, le nombre de rendez-vous, les coordonnées complètes, etc.
  • Si l’agent immobilier soupçonne avoir affaire à un suspect, il contactera au plus vite les services de sécurité. Là encore, il est important de fournir un maximum d’informations sur le client.

Par cette mesure, le Service Fédéral des Affaires Intérieures veut éviter aux djihadistes de mettre la main sur de grosses sommes d’argent. Les comptes en banque de toutes les personnes suspectes reprises dans la liste seront gelés. Ils ne pourront plus transférer ou retirer de l’argent. Louer, vendre ou acheter une maison leur sera désormais interdit. En plus des agences immobilières, les bureaux de notaire recevront également la liste en question.

Lexique