Les Belges sont nombreux à acheter une maison en Espagne

Les Belges sont nombreux à acheter une maison en Espagne

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 juin 2017

Les maisons de vacances en Espagne séduisent les baby-boomers

L’année dernière, près de 3 243 Belges ont acheté un bien immobilier en Espagne, soit 14 fois plus qu’il y a 10 ans. Ce sont principalement les baby-boomers qui possèdent une maison en Espagne, qu’ils considèrent comme un investissement pouvant profiter à toute la famille. Le faible prix des habitations et les vols bon marché expliquent cet intérêt croissant pour l’immobilier espagnol.

Les Belges sont nombreux à acheter une maison en Espagne

Un intérêt qui va croissant

En raison des faibles loyers et du régime TVA plus intéressant sur la construction neuve, les maisons et les appartements espagnols sont actuellement cinq fois moins chers qu’en Belgique. Les experts estiment que, cette année encore, l’intérêt pour l’immobilier espagnol augmentera encore légèrement.

Ce succès s’explique de différentes manières. Aujourd’hui, il est facile et peu onéreux de passer un week-end en Espagne : un vol aller-retour ne coûte que quelques dizaines d’euros. En outre, les maisons de vacances dans des pays comme la Turquie, la France et l’Italie, ont moins de succès pour l’instant en raison de la situation délicate dans le pays, du mauvais temps et de l’absence de grands projets immobiliers.

Bronzer sur la plage, mais pas seulement

Les Belges qui achètent une maison en Espagne le font principalement sur la Costa Blanca et la Costa del Sol, dans la région de Valence, Murcia et en Andalousie. Les Baléares sont également très populaires. Ce sont les régions qui entourent Valence, l’Andalousie et les îles Canaries qui ont rencontré le plus de succès l’année dernière auprès de nos compatriotes. Les vacances à la plage ne constituent donc pas la seule explication à cette volonté des Belges d’acheter une maison en Espagne.

Une maison en Espagne pour toute la famille

Contrairement aux Néerlandais ou aux Anglais, les Belges n’achètent pas seulement leur maison en Espagne pour eux-mêmes, mais aussi pour leurs enfants et leurs petits-enfants. Bien souvent, il s’agit des baby-boomers, qui n’ont pas besoin d’emprunter pour cet achat. Il préfère acquérir une maison de vacances plutôt que de laisser dormir leur argent à la banque. Une résidence secondaire en Espagne, dont leurs enfants et leurs petits-enfants pourront profiter, est considérée comme un investissement pour l’avenir.

Lexique