Le marché de l’immobilier belge se stabilise

Écrit par Renaud Chaudoir le 18 juillet 2012

Vers une stabilisation du marché?

Le réseau Century 21 a enregistré au premier semestre une légère diminution du nombre de transactions, de l’ordre de 8 %, par rapport à la première moitié de 2011. Selon les prévisions du géant de l’immobilier, le marché belge devrait connaître une stabilisation durant la seconde moitié de 2012.  A noter : les différences flagrantes d’une région à l’autre.

Durant le premier semestre 2012, on a assisté à une baisse du marché de l’immobilier d’environ 8%, on est donc loin de la bulle immobilière annoncée.  Davantage de biens ont été proposés sur le marché (+19%) et le prix moyen a augmenté d'environ 4%.

Immobilier : -18% en Wallonie

Au cours des six premiers mois de l'année, le nombre de transactions a augmenté de 1% en Flandre tandis qu'il baissait de 18% en Wallonie.


"D’une part, cette baisse du nombre de transactions s’explique par la normalisation du marché en Wallonie. D’autre part, l’attitude plus stricte des institutions financières contribue aussi à cette chute. Pour les biens très courus sur le segment le moins cher du marché de l’immobilier (entre 100.000 et 150.000 euros en Flandre et entre 80.000 et 120.000 euros en Wallonie), qui nécessitent d’emprunter plus de 90 % du montant total de l'achat, il est de plus en plus difficile pour beaucoup d'acheteurs d’obtenir un prêt", a fait savoir Mathieu Verwilghen, General Manager de Century 21 Benelux.


Les propriétés dans une gamme de prix légèrement plus élevée (entre 150.000 euros et 300.000 euros en Flandre et entre 150.000 euros et 250.000 euros en Wallonie) résistent bien. Century 21 prévoit une hausse du nombre d'investisseurs privés dans les mois à venir.

Stabilisation du marché immobilier

Pour le deuxième semestre, Century 21 s'attend à une stabilisation du marché. "Les propriétaires qui veulent vendre un bien sont de plus en plus réalistes quant au prix demandé. Les biens proposés à un prix raisonnable se vendent mieux et plus rapidement", explique Mathieu Verwilghen.


Le nombre de biens à vendre devrait connaître une légère augmentation au cours des six prochains mois. Et d'après Century 21, le nombre d'acheteurs potentiels ne devrait pas baisser non plus.

 

Lexique