Alterys @homexpo

La médiation dans la gestion des conflits

Écrit par Philippe Van Roost le 8 octobre 2015

Résumé de la conférence

Alterys, Law & Mediation, premier bureau d’avocats médiateurs représenté par Philippe Van Roost et Brian Van Bael, a eu l’occasion, dans le cadre du premier Salon Homexpo qui s’est tenu à Tour & Taxis du 24 au 27 septembre dernier, de présenter ses services et les avantages de la médiation pour sortir d’un conflit. Analyse.

Alterys @homexpoQu’est-ce que la médiation ?

La médiation est une pratique qui vise à définir l'intervention d'un tiers pour faciliter la circulation d'information, éclaircir ou rétablir des relations. Ce tiers neutre, indépendant et impartial, est appelé médiateur. Il n’exprime donc pas d’avis ni en faveur d’une partie ni de l’autre et ne tranche pas.

Avantages de la médiation 

Les principaux avantages de la médiation résident, notamment, dans un gain de temps par rapport aux voies de justice normales. Le passage par le tribunal engendre, en effet, des procédures longues et parfois fastidieuses.
La médiation est un processus volontaire des deux parties en conflit qui permet de gagner du temps en toute confidentialité, de partager les coûts à concurrence de 50%, de limiter les risques d’une procédure longue et onéreuse ainsi que d’alléger le côté émotionnel.

Comment fonctionne la médiation ?

Il y a quelques étapes à respecter :
  1. Choisir un médiateur.
  2. Planifier un premier entretien avec ou sans étude préalable des dossiers.
  3. Signer un contrat de médiation (protocole à suivre) déterminant, dans un premier temps, les faits, les sujets, les besoins et les intérêts et, dans un second temps, les différentes options possibles pour sortir du conflit.
  4. Sélectionner des options selon la négociation résonnée pour atteindre une solution « win-win », donnant ainsi naissance au projet d’accord rédigé par les médiateurs et/ou avocats et signé par toutes les parties.
  5. Enfin, la dernière étape qui conclut le processus est la requête en homologation.

Procédure conventionnelle d’évaluation des gains

La réflexion sur les gains d’une médiation repose sur plusieurs critères d’évaluation :
  • Valeurs
  • Intérêts
  • Besoins
  • Risques (coûts)
  • Objectifs à court terme / long terme
 
Pour une approche dynamique de la résolution des conflits, les « faits objectifs » vont être revus différemment de leur perception initiale (« mise en perspective ») ; ils vont prendre un « autre sens ».
Un accord optimal sera obtenu lorsque chaque partie aura une vue de la situation génératrice de valeur ajoutée pour elle-même. 
 
Les mécanismes de négociation intégrative dits « win-win » (négociation raisonnée, médiation, droit collaboratif) permettent d’élaborer des solutions rencontrant les intérêts et les besoins de chaque partie. Ils ont pour objectif de générer des « surplus ».
 
Mais la question de la répartition demeure entière : Suis-je prêt à partager le surplus généré par la négociation avec celui que je déteste ?
 

Lexique