Mouscron: il fait bon vivre chez les Hurlus

Écrit par Renaud Chaudoir le 12 mai 2014

Vivre à Mouscron

Si vous connaissez Mouscron, vous savez qu’il fait bon vivre parmi les Hurlus. Réputée pour son caractère festif, la cité frontalière se révèle attachante : gastronomie, promenades, shopping et visites culturelles sont au programme. Mais quels sont les caractéristiques de cette ville et que faut-il savoir sur son marché immobilier ?

Carrefour de la Belgique et de l’Europe

En Belgique, Mouscron occupe une place particulière : au carrefour de la France et de la Belgique, à la frontière de la Flandre et de la Wallonie. Ville de la Wallonie picarde, elle fait partie du Hainaut occidental depuis 1963. Principalement francophone, elle compte bon nombre de citoyens bilingues, de par sa proximité avec la Flandre et son passé au sein la Province de Flandre Occidentale. Une richesse multiculturelle indéniable pour qui aime élargir ses horizons.

Habiter à Mouscron : une ville accessible

Mouscron est très accessible, grâce à l’autoroute A17. Elle compte une gare et différentes lignes de bus TEC. Aux portes de la France, Mouscron se situe à 9 kilomètres de Roubaix et à 23 kilomètres de la métropole lilloise. En Belgique, Courtrai et Tournai ne sont pas loin, à respectivement 15 et 27 kilomètres.

L’art de vivre à Mouscron

La ville est célèbre pour ses festivités consacrées aux Hurlus, durant le premier weekend d’octobre. Elle compte de nombreux lieux culturels et d’exposition, comme l’ancienne piscine communale devenue Musée des Beaux-Arts. Dans le passé, la ville a pu s’enorgueillir d’accueillir Jimi Hendrix pour son seul et unique concert en Belgique. La légende veut aussi que Madonna ait séjourné à Mouscron en 1979 !

 

Au quotidien, la qualité de vie est au rendez-vous. Mouscron se distingue par de nombreux espaces verts, devant des communes comme Frasnes, Beloeil, Tournai et Péruwelz.

Habiter à Mouscron : les tendances immobilières

Mouscron est une des villes wallonnes les plus intéressantes sur le plan immobilier, devant Péruwelz et Antoing. Elle attire également de nombreux candidats acquéreurs français, séduits par les prix belges, inférieurs de 10 à 20% à ceux du marché immobilier d’outre-Quiévrain. Les Français sont en outre séduits par l’offre de service, de commerces et de loisir de la cité frontalière.

 

Les prix moyens à Mouscron sont inférieurs à la moyenne belge. Le prix moyen d’une maison s’élève à 131.000€, tandis que la moyenne belge est de 193.000€. Les biens les plus recherchés sont les maisons unifamiliales de rangée type 1930. Elles se négocient autour de 150.000€ entièrement rénovées et avec jardin. Un bien non rénové peut s’acquérir pour moins de 100.000€. Le prix moyen d’une villa est, quant à lui, de 307.000€ contre 329.000€ en Belgique.

 

Lexique