Comment construire un nouveau garage sans se ruiner ?

Comment construire un nouveau garage sans se ruiner ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 4 octobre 2017

Un garage basique ou luxueux ?

Rien de tel qu'un garage pour garder votre voiture au sec et en sécurité ou pour faire du rangement, bricoler et même jouer de la musique avec vos amis. C'est le lieu idéal !

Vous pouvez également économiser beaucoup d'espace dans votre maison en y mettant les vélos, les outils, des armoires supplémentaires ou encore la machine à laver.

Vous avez un terrain à côté de votre maison ? Alors il est interressant de connaitre à l'avance quel montant vous devrez débourser. Ce sont les coûts que vous devrez prendre en compte pour un garage neuf.

Peut-on se passer d'un permis de bâtir ?

Demandez-vous tout d'abord si vous avez besoin d'un permis pour construire votre nouveau garage.
Aujourd'hui, les garages sont généralement exemptés d'une demande de permis pour autant qu'ils respectent certaines conditions en termes de forme, de taille et d'emplacement.

Cependant, il y a une obligation de signaler à votre commune vingt jours avant le début des travaux que vous avez des plans de construction. En cas de doute sur la conformité de votre garage, il faudra vous adresser au service urbanisme de votre maison communale.
Comment construire un nouveau garage sans se ruiner ?

Coût d'un nouveau garage

Le coût d'un nouveau garage dépend fortement de sa taille, de la finition et de la typologie du toit (plat ou en pente).
Vous pouvez tabler en général sur un budget compris entre 10 000 et 19 000 euros pour un garage de six mètres sur trois. Un garage nu avec un toit plat est plus abordable: environ 10.000 euros alors qu'un toit traditionnel vous coutera presque le double.

Si vous êtes bricoleur, vous pouvez faire de sérieuses économies en construisant vous-même votre garage. Selon les niveaux de finition, les prix peuvent en effet être divisés par deux !

Lexique