Où se situent aujourd’hui les logements à louer les plus abordables ?

Où se situent aujourd’hui les logements à louer les plus abordables ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 18 décembre 2017

Montant des loyers, logements sociaux et logements anti-squatteurs

Il est souvent dit que le montant du loyer ne doit pas dépasser un tiers des revenus mensuels. Un tiers du salaire, c’est beaucoup, et peu à la fois ! À ce prix, trouver un logement décent et confortable pour donc s’avérer être un vrai casse-tête chinois. Voici donc quelques conseils, parfois insolites, pour trouver un logement à louer abordable !

Où se situent aujourd’hui les logements à louer les plus abordables ?

En Flandre, la province la plus abordable reste la Flandre-Occidentale

En 2016, Steunpunt Wonen réalisait une enquête relative aux prix des loyers en Flandre. Selon celle‑ci, les communes les plus chères se situent principalement en province d’Anvers et dans le Brabant flamand. Les ménages à la recherche d’un logement à louer moins onéreux tenteront de préférence leur chance dans le Limbourg, en Flandre-Orientale ou en Flandre-Occidentale. Cette dernière province est d’ailleurs la moins chère des trois, en particulier les communes de Mesen, Heuvelland, Vleteren et Zonnebeke.

Et en Wallonie ?

Vous savez déjà dans quelle commune vous souhaitez habiter, mais vous ne savez pas quel y est le prix moyen des loyers ? Pour le savoir, vous pouvez désormais vous servir de la grille des loyers, un outil proposé par la Région wallonne (l’équivalent bruxellois n’existe pas encore) qui vous fournit un chiffre à titre indicatif hors charges et frais. Bien entendu, le montant indiqué ne revêt aucun caractère obligatoire, mais il peut s’agir d’un outil de comparaison.

Logements sociaux

Le prix moyen des loyers sur le marché immobilier privé se situe bien au-dessus de vos moyens ? Peut-être pourrez-vous alors avoir accès à la location d’un logement social. En Belgique, plusieurs sociétés de logement sont compétentes en fonction de la région où vous habitez. Selon votre situation, il est également possible que vous puissiez bénéficier de primes et aides, que vous résidiez en Région wallonne ou à Bruxelles.

Logements anti-squatteurs, un concept venu des Pays-Bas

Une autre option pour se loger à bas prix réside dans le concept de logements anti-squatteurs (dit « antikraak wonen » en néerlandais), tout droit importé de chez nos voisins du nord. Grâce à ce système, les personnes qui possèdent un logement ou bâtiment non habité (et parfois insolite !) qu’ils craignent de voir squatter par des personnes sans domicile fixe peuvent le proposer à la « location » à un prix réduit. Cependant, aucun contrat de location traditionnel n’est signé, mais bien un « contrat de prêt ». Inconvénient ? Vous ne pourrez pas faire valoir de droits de locataire… Qui se laisse séduire par le concept devra donc faire preuve de flexibilité et posséder un certain goût pour l’aventure.

Lexique