Offre d’achat : le point sur les idées reçues

Offre d’achat : le point sur les idées reçues

Écrit par Renaud Chaudoir le 20 août 2012

A quoi vous engage une offre d'achat?

Vous avez visité une maison qui vous plaît et qui correspond à votre budget.  Seulement, vous n’êtes pas le seul que cette affaire intéresse.  Pour éviter de laisser filer le bien, vous décidez de faire une offre.  Comment rédiger une offre d’achat ?  A quoi cette offre vous engage-t-elle ?

Offre d’achat : le point sur les idées reçues

Rédiger une offre d’achat

Il n’existe pas de formulaire type d’offre d’achat.  Celle-ci peut être rédigée sur une feuille blanche, par e-mail ou même par SMS.  Récemment, le Tribunal de Gand a reconnu que même un court SMS pouvait être considéré comme une offre valide pour l’achat d’une maison.

L’offre d’achat doit contenir les informations suivantes :

  • Nom du vendeur
  • Nom du/des acheteurs
  • Adresse du bien
  • Prix offert
  • Durée de validité de l’offre
  • Réserves, remarques éventuelles et conditions suspensives
  • Signature et date

Une offre d’achat est un engagement

Faire une offre pour une maison n’a rien d’un acte anodin, c’est un véritable engagement, que vous soyez acheteur ou vendeur. Si le vendeur accepte l’offre, la vente est conclue, car il existe un accord sur le prix et sur le bien. A moins que les deux parties soient d’accord d’annuler l’offre, on ne peut pas faire marche arrière, même si aucun acompte n’a été payé.

Offre d’achat du point de vue de l’acheteur

Vous avez l’intention de faire une offre sur une maison?  Dans ce cas, faites attention aux détails suivants :

  • Si vous avez fait une offre, vous pouvez encore changer d'avis tant que le vendeur n’a pas donné son accord. Par contre, dès que le vendeur a accepté l’offre, il n’y a plus de possibilité de changer
  • Avant de faire une offre, renseignez-vous bien sur vos capacités d’emprunt et sur les frais supplémentaires.
  • Limitez votre offre dans le temps, en ajoutant par exemple la mention "offre valable jusqu’au xx/xx/xx". Sinon, votre offre reste valable, même si le vendeur ne l’accepte que des semaines ou des mois après l’avoir reçue.
  • Si vous payez un acompte, faites-le sur un compte bloqué chez votre notaire ou votre agent immobilier.

Accepter une offre en tant que vendeur

En tant que vendeur, si vous recevez plusieurs offres, vous êtes libre de choisir celle qui vous convient le mieux, même si ce n’est pas la plus élevée.  Si vous avez plusieurs amateurs, vous pouvez les mettre en concurrence pour faire monter les prix.  Mais vous devez veiller à ce que cela ne se transforme pas en une vente aux enchères. Ces ventes ne peuvent être organisées que par des notaires.

Si un acheteur vous fait une offre au prix demandé, cela ne signifie pas que la vente soit conclue automatiquement.   Un prix n’est pas une offre, mais une invitation à négocier.

Lexique