L’option d’achat

L’option d’achat

Écrit par Renaud Chaudoir le 10 octobre 2012

Gagnez du temps avant d’acheter une maison

Si vous êtes à la recherche d’un bien immobilier, vous passez sans doute beaucoup de temps sur les sites immobiliers en ligne pour trouver l’habitation de vos rêves. Vous visitez des biens et peut-être avez-vous trouvé une maison qui vous plaît mais vous souhaitez vous donner un temps de réflexion. Dans ce cas, vous pouvez toujours demander une option d’achat au vendeur. Qu’est-ce-que l’option d’achat et qu’implique-t-elle? 

L’option d’achat

Option d’achat = une sécurité pour l’acheteur

Vous avez trouvé une maison ou un appartement qui vous semble bien, mais vous n’êtes pas certain de votre choix à 100%?  Dans ce cas, vous pouvez demander au vendeur de poser une option d’achat sur le bien.  S’il accepte, il s’engage à ne pas vendre le bien à quelqu’un d’autre pendant un certain délai (défini par écrit dans l’option d’achat).  Mettre une option d’achat permet de vous donner le temps de la réflexion et la possibilité de visiter encore d’autres biens qui correspondent peut-être davantage à vos critères. 

Profitez du délai pour obtenir des informations supplémentaires 

En bénéficiant d’une option d’achat, vous avez la possibilité de faire appel à des corps de métier extérieurs et vérifier l’état du bien que vous souhaitez acheter.  Vous pouvez ainsi demander à un (expert) architecte de vérifier l’état du terrain et de l’habitation.  Vous avez aussi le temps d’aller voir les banques pour trouver le meilleur crédit hypothécaire.  Enfin, pensez à vous rendre à la maison communale afin d’y demander des informations supplémentaires sur le quartier.  Vous éviterez ainsi  les  mauvaises surprises (plan d’expropriation, etc.).

Les modalités d’une option d’achat

Une option d’achat doit être scellée dans un accord écrit dans lequel les parties se mettent d’accord sur une série de points importants : prix, paiement, conditions, etc...

Le vendeur n’est jamais obligé de vous donner une option.  La plupart du temps, le vendeur exige le paiement d’un certain montant lors de la signature de l’option d’achat.  Si la vente se réalise, le montant sera considéré comme un acompte.  Si la vente n’a pas lieu, le vendeur a le droit de conserver le montant à titre de compensation.

Lexique