Petit aperçu du nouveau certificat PEB octroyé en Région flamande

Petit aperçu du nouveau certificat PEB octroyé

Écrit par Renaud Chaudoir le 18 février 2019

en Région flamande

Même lorsque vous aurez intégralement remboursé le prêt hypothécaire de votre habitation, la liste des dépenses auxquelles vous ferez face en tant que propriétaire continuera de s’allonger. Outre le précompte immobilier que vous devrez payer chaque année, vous devrez également assumer certaines dépenses énergétiques vitales. Or, si vous ne possédez pas une habitation économe en énergie, celles-ci peuvent se révéler particulièrement élevées. Vous envisagez de vendre ou de louer une maison ou un appartement ? Sachez que depuis plusieurs années, tout vendeur ou bailleur belge est légalement tenu de remettre un certificat de performance énergétique (ou certificat PEB) à l’acheteur ou au locataire de son logement. Aujourd’hui, ce certificat bénéficie d’une petite cure de jouvence du côté de nos voisins flamands. Enrichi en informations, le nouveau certificat PEB octroyé en Flandre se veut aussi bien plus clair d’un point de vue visuel. Suivez le guide pour en savoir plus !

Petit aperçu du nouveau certificat PEB octroyé en Région flamande

Un score énergétique pour chaque habitation de Flandre

Le score PEB exprime en kWh/m² la quantité d’énergie consommée annuellement pour le chauffage au sein d’une habitation. Plus ce score est faible, plus l’habitation en question est économe en énergie. Mais qu’est-ce qu’un « bon » score PEB exactement ? La réponse dépend en réalité d’une habitation à l’autre. Un score PEB de 450, par exemple, est un très mauvais résultat pour une maison deux façades, mais un score acceptable pour une maison quatre façades construite avant l’an 2000. C’est la raison pour laquelle depuis le 1er janvier 2019, chaque logement se voit attribuer une classe d’efficacité énergétique comme c’est déjà le cas pour les appareils électriques. S’étendant de A+ (économe en énergie) à F (peu économe en énergie), cette classe énergétique permet aux potentiels acheteurs d’une habitation d’en évaluer plus facilement l’efficacité énergétique. Cependant, le certificat PEB reprend toujours le score PEB de l’habitation.

Découvrez aussi : Se chauffer avec une pompe à chaleur, au mazout ou au gaz naturel ?

Comment le score PEB est-il calculé ?

Le score PEB est aujourd’hui systématiquement calculé par un expert énergétique agréé, qui analyse la quantité d’énergie consommée par l’habitation pour le chauffage (y compris la production d’eau chaude sanitaire) et la quantité d’énergie produite pour couvrir ses propres besoins, par exemple au moyen de panneaux photovoltaïques ou d’une pompe à chaleur.

Le nouveau certificat PEB, une mine de conseils rénovation !

Votre certificat PEB date d’avant 2019 ? Introduire une nouvelle demande de certificat n’est pas obligatoire, mais il peut tout de même s’avérer intéressant de le faire. Si le logement que vous comptez vendre ou louer se voit attribuer un excellent score PEB, vous pourrez en effet afficher votre nouvelle étiquette PEB à la fenêtre pour attirer davantage d’acheteurs ou locataires potentiels. Vous comptez réaliser des travaux de rénovation dans votre habitation ? Renouveler votre certificat PEB peut alors s’avérer extrêmement intéressant, puisque la nouvelle version de ce certificat fournit désormais des conseils utiles pour réduire au maximum les besoins en énergie de votre logement.

N’attendez pas pour réduire votre consommation d’énergie

Envie de vous mettre immédiatement au travail pour rendre votre habitation plus économe en énergie, et obtenir ainsi le meilleur score PEB possible ? Vous avez bien raison ! Il est inutile d’attendre les conseils de l’expert en énergie pou rendre votre logement plus vert.

Quelques conseils rénovation

Les travaux de rénovation à effectuer dans votre logement sont si nombreux que vous ne voyez plus le bout du tunnel ? Nous vous conseillons de commencer par isoler la toiture et les murs extérieurs de votre maison. En effet, une isolation de qualité permet de réaliser les économies d’énergie les plus substantielles. Attaquez-vous ensuite au remplacement de vos portes et fenêtres extérieures (le double vitrage est un must) et investissez enfin dans l’installation de panneaux photovoltaïques ou d’une pompe à chaleur.

Dernier conseil et non des moindres : pensez à demander votre prime énergie (Flandre, Wallonie, Bruxelles) ou prime rénovation (Flandre, Wallonie, Bruxelles) !

Lexique