Péruwelz : analyse du marché local

Écrit par Stephan Debusschere le 10 mai 2014

Léger recul dex prix - Zone frontalière franco-belge

Avec une offre supérieure à la demande, le marché immobilier de Péruwelz enregistre actuellement un léger recul des prix. Une situation qui semble correspondre davantage à la réalité du marché local.  

Logic Immo: Quelles sont les tendances du marché immobilier de Péruwelz ?

 

Michel Van Neste, PRIMMO

Actuellement, le marché est assez difficile étant donné la difficulté d’obtenir un financement pour l’acquisition d’un bien. La moyenne des prix a ainsi chuté légèrement. Cette baisse a pour conséquence de retrouver, selon moi, la réalité du marché régional, eu égard aux dernières années.


Dans notre région, les clients recherchent principalement une habitation 3 ou 4 façades, avec un terrain de minimum 5 ares. L’offre étant actuellement supérieure à la demande, les acquéreurs ont naturellement tendance à visiter de nombreux biens avant de se lancer dans une acquisition. Ce « shopping » immobilier se répercute en conséquence sur le prix de vente final, qui est à distinguer du prix de vente initialement demandé. La négociation devient donc de plus en plus présente dans nos dossiers. D’une part, le vendeur pense toujours que son bien vaut plus. L’acquéreur de son côté affiche une propension à négocier, car il a le libre choix sur un marché présentant de nombreux biens en vente.

 

Christophe Domecki, Century 21 Agence du Parc

Au niveau de la demande, on constate que les candidats acquéreurs sont à la recherche de biens de qualité, c’est-à-dire des biens qui ne nécessitent que très peu ou pas de travaux de rénovation. Or les biens situés en-dessous de 100.000 euros, logiquement attractifs, ne correspondent que rarement à cette exigence. Ceux d’une valeur de 50.000 euros nécessitent forcément des travaux importants. Ceux de 80 à 90.000 euros déjà moins, même si on n’échappera pas au besoin de remplacer des châssis et/ou la toiture, par exemple. Pour acquérir un bien qui ne demande qu’un rafraîchissement, il faut tabler sur un minimum de 100.000 euros, avec un plafond à 150.000 euros. Les maisons 3 façades présentent quant à elles une tranche plus large, jusqu’à 180 000 euros. Pour ces types de biens, le marché reste stable parce que les prix le sont aussi. Le marché est cependant plus difficile pour les biens au-delà de 200.000 euros, à savoir les villas.

 

 

Maria Henrard, Label Propriété

Je confirme les commentaires de mes confrères sur la difficulté actuelle du marché de la ville de Péruwelz, qui n’est par ailleurs pas une zone favorisée en termes de développement immobilier. La baisse actuelle de la demande y est le corollaire de l’augmentation de l’offre. La raison en est que les candidats acquéreurs recherchent avant tout des biens à petits budgets qui ne nécessitent pas ou très peu de travaux, ce qui s’avère paradoxal. En effet, la majorité de l’offre ne répond pas à cette demande. D’une part parce que les biens à petits budgets nécessitent des travaux plus ou moins importants et, d’autre part, parce que les prix demandés pour des biens sans travaux se situent pour la plupart dans une tranche de prix au-delà de 150.000 euros, alors que la demande se concentre sur des prix inférieurs, souvent à moins de 100.000 euros. Bien que nous assistions de manière générale à une tendance baissière au niveau des prix, celle-ci n’est pas en mesure actuellement de rencontrer la demande.

 


Comment évolue le marché de l'immo neuf à Péruwelz?

 

Michel Van Neste
Le marché des appartements neufs n’est absolument pas porteur sur Péruwelz. La demande se porte essentiellement sur les nouvelles constructions d’habitations 3 ou 4 façades. Et nous constatons que l’activité sur ce segment du neuf se porte bien et que l’activité s’avère stable.

 

Christophe Domecki
La ville de Péruwelz ne détient ni école, ni université, ni grandes entreprises. Son marché immobilier n’attire donc pas les investisseurs et reste essentiellement local, sans demande particulière pour des appartements neufs. En cette matière, l’offre se développe en conséquence ailleurs sur des villes comme Ath, Mouscron et Tournai, là où se trouve la demande.

 

Quelles sont les zones et quartiers les plus recherchés à Péruwelz et dans sa périphérie directe ?


 
Michel Van Neste
Péruwelz est avant tout une ville à la campagne. Les villages avoisinants ainsi que les quartiers retirés de Péruwelz sont en conséquence très recherchés, notamment grâce à son accessibilité facile aux grandes voies de communication telle l’autoroute E42. Une habitation 3 façades, dans un budget de 175.000 euros,  ou une maison 4 façades dans un budget de 200.000 euros constituent ainsi des produits qui se vendent aisément dans la région.


 

Logic Repères

Prix moyens actuels à Péruwelz:

  • Maison mitoyenne (à rénover) : de 60.000 à 90.000 euros
  • Maison mitoyenne rénovée : 150.000 euros
  • Maison 4 façades/villa : 200.000 euros
  • Appartement 2 chambres : 120.000 euros
  • Appartement neuf 2 chambres : +/- 1400 euros/m²

 

Source: Logic-Immo magazine, édition du Hainaut

Lexique