Une petite résidence est très abordable en Belgique

Écrit par Renaud Chaudoir le 2 juillet 2013

Une famille belge paie environ 3,8 années de salaire pour 70 m²

Une famille belge a besoin d’environ 3,8 années de salaire pour acquérir une nouvelle habitation de 70 m². En comparaison, environ 9 années de salaire sont nécessaires en France, voire même 10 en Russie, pour le même type de bien. Une petite résidence est donc très abordable dans notre pays. C’est ce qui ressort du “Property Index” annuel du cabinet de conseil Deloitte.

La superficie de l’habitation joue un rôle important

Une petite résidence est donc très accessible en Belgique, même si la superficie joue un rôle important. Si selon les normes belges, 70 m² est considéré comme petit, aux Pays-Bas ou en Allemagne, par exemple, les avis s’inversent et une telle superficie est considérée comme grande. Deux tiers des habitations belges contiennent 5 pièces ou plus, alors que ce chiffre atteint moins de 40 pourcent aux Pays-Bas et en Allemagne. Dans toute l’Europe, à peine 40 pourcent des familles possèdent une habitation de 5 pièces ou plus.

Les petites résidences en Belgique par rapport à l’Europe

Si l’on prend uniquement en compte les petites résidences, on constate alors que celles-ci sont très abordables en Belgique. Parmi nos voisins, seule l’Allemagne fait mieux : on paye en moyenne 2,3 années de salaire pour ce type de bien. Les Pays-Bas, la France et le Royaume-Uni font moins bien. Aux Pays-Bas, on paye environ 4 années de salaire pour une petite résidence, contre 8 au Royaume-Uni et même 9 en France. C’est au Danemark que les petites résidences sont les plus abordables, avec un peu plus de 2 années de salaire nécessaires pour les acquérir.

 

Les pays de l’Europe de l’Ouest obtiennent généralement de mauvais scores sur cet index, avec des prix d’habitations variant de 7 à 10 années de salaire. Cette situation est plus liée aux bas salaires qu’à des prix de l’immobilier élevés.

Les prix des habitations vont-ils baisser ou pas ?

L’OCDE, Organisation de coopération et de développement économiques, prévoit une baisse des prix des habitations en Belgique. Cette prévision est due à l’augmentation des prix de l’immobilier qu’a connue la Belgique, mais certains spécialistes ne sont pas d’accord avec cette prévision. Les prix ont peut-être bien augmenté, mais vivre en Belgique reste très abordable, selon cette enquête. Le marché de l’immobilier s’est stabilisé, et il faudra donc encore attendre pour que les prix des habitations baissent ou augmentent. 

Lexique