Les petites maisons sont de plus en plus populaires

Écrit par Renaud Chaudoir le 20 juin 2012

Le succès des petites maisons

De plus en plus de belges choisissent aujourd'hui d'acheter un bien immobilier de petite taille. Les raisons sont multiples: moins de coûts énergétiques et un prix d'achat plus bas. Les agents immobiliers mettent aussi en avant la taille de la cellule familiale. Les familles sont moins nombreuses qu'auparavant.    

Les maisons deux façades ont la cote

Aujourd'hui, un terrain à bâtir a une superficie moyenne de 864 m² contre 1.127 m² en 2001.  La raison se situe au niveau des communes qui essaient de maximiser l'espace en proposant des lotissements de plus petite taille.  Là où jadis on construisait 10 maisons, on en construit aujourd'hui 14.  Et le plus souvent, des maisons deux façades.   

Les propriétaires ont aussi changé leur manière de concevoir l'habitation : beaucoup choisissent un jardin moins grand ou décident de ne pas construire de garage.  Enfin, les belges optent pour des espaces combinés : une cuisine américaine, un salon-salle à manger ou une chambre avec salle de bains en suite, sont aujourd'hui la norme.

Reconstruction des anciennes maisons

Pour répondre à la demande croissante de logements de petite taille, de nombreuses maisons anciennes sont rénovées ou démolies.  Cela permet de construire des logements de petite taille qui correspondent aux normes actuelles et aux attentes en terme d'économie d’énergie.  Autre phénomène qui fait son apparition chez nous : les habitations communautaires.  Il s'agit en fait de plusieurs maisons individuelles qui partagent des espaces communs.  Mais ce concept a du mal à s'imposer chez nous et habiter en communauté est encore perçu comme assez marginal, malgré l'éclosion de nombreux projets communautaires.

Lexique