La demande de piscine de luxe en augmentation

Une piscine de luxe : une réelle valeur ajoutée ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 13 février 2014

Piscine de luxe en Flandre

Convertir son argent en liquide, voilà une stratégie courante quand l’économie périclite. Beaucoup de Flamands le font littéralement : ils achètent en masse de coûteuses piscines. Une piscine de luxe, d’une valeur de 40.000 € ou plus, est actuellement un investissement en vogue. Les ventes de piscine « bon marché » semblent d’ailleurs couler.

La demande de piscine de luxe en augmentation

La demande de piscine de luxe en augmentation

Les vendeurs de piscines connaissent un âge d’or et ne semblent pas souffrir de l’économie actuelle. La vente de piscine de luxe est en constante augmentation. Le marché des piscines « bon marché » ou moyen de gamme se rétrécit certes, mais ces pertes sont amplement compensées par le boom du segment haut de gamme. Les Belges dans leur ensemble, les Flamands en particulier, conçoivent l’achat d’une piscine comme partie d’un projet global qui comprend aussi terrasse et pool house.

Les avantages d’une piscine chez soi

La motivation des acheteurs est évidente : valoriser leur bien. On considère dans l’ensemble que la présence d’une piscine augmente d’environ 20%  la valeur d’achat d’une maison. Étant donné que des piscines de 70.000 € et 80.000 € sont achetées, on imagine la flambée des prix potentielle !

 

Mais il y a d’autres raisons au succès actuel des piscines de luxe, malgré la météo belge...

Pourquoi acheter une piscine de luxe ?

Si l’on nage dans l’argent, il y a bien d’autres raisons d’investir dans une piscine de luxe : le faible rendement des comptes d’épargne est un incitant. Une piscine ou une voiture de luxe semble une alternative à l’épargne. Les Flamands plus fortunés préfèrent placer ainsi leur argent plutôt que payer de lourdes taxes prévues par les nouvelles mesures du gouvernement. La suppression des primes consacrées aux économies d’énergie et l’avenir incertain de la déductibilité fiscale des prêts hypothécaires ont certainement influencé les détenteurs de capital.

 

Lexique