Politique de logement : trop d

Politique de logement : trop d'économies tuent-elles l'économie?

Écrit par Renaud Chaudoir le 19 décembre 2014

Le gouvernement cherche à faire des économies partout, y compris dans le domaine du logement

Le déficit budgétaire est en constante augmentation, ce qui contraint le gouvernement à prendre des mesures d'austérité drastiques. Comme beaucoup d'autres secteurs, la politique du logement est frappée: en plus de la diminution du bonus logement, le système de primes à l'énergie et au logement est aussi touché. La CID (Confédération des Agents Immobiliers flamands) a fait savoir que cette nouvelle politique du logement ne pouvait se résumer à des économies. Mais peut-il en être autrement?

Politique de logement : trop d'économies tuent-elles l'économie?

Economies sur la politique de logement

Le gouvernement a pris de nombreuses mesures d'économies en matière de logement. Tout d'abord, le bonus logement sera revu à la baisse dès 2015 (ce qui devrait permettre une économie de 680 millions). C'est de loin la mesure qui a fait le plus parler d'elle, mais ce n'est pas la seule. Il y a quelques semaines, le ministre wallon du Logement, Paul Furlan, a annoncé le gel des primes durant   le premier trimestre 2015, ainsi qu'une réforme du système de primes. La déduction fiscale pour les dépenses destinées à sécuriser votre habitation contre le vol et l'incendie, sera tout simplement supprimée dès le 1er janvier 2015.

Besoin de réformes structurelles

La CIB demande au gouvernement qu'une partie des fonds économisés sur la politique du logement soit utilisée pour répondre à des besoins précis en matière de politique de logement, plutôt que de laisser l'économie disparaître dans le budget général. Un bon exemple est la déclaration de la ministre flamande du Logement, Liesbeth Homans, qui a déclaré qu'il faut se concentrer principalement sur les logements sociaux, qui ne représentent qu'un pourcent du marché locatif. La CIB pense que le gouvernement devrait aussi se concentrer sur le marché locatif privé, en proposant par exemple une réduction de l'impôt sur les successions.

 

Lexique