maison de voisins

Pouvez-vous empêcher la vente de la maison de vos voisins ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 5 décembre 2015

Des problèmes de construction menacent aussi votre maison ?

Si vous vivez dans une maison jumelée, il se peut que vous expérimentiez des conflits de voisinage. Mais qu’en est-il lorsque des problèmes structurels liés à la maison voisine menacent aussi la vôtre ? Pouvez-vous vous opposer à la vente de son habitation jusqu’à ce qu’une solution soit trouvée ?

maison de voisins

La problématique

Les troubles de voisinage arrivent plus souvent qu’on ne le pense. Il peut s’agir d’un désaccord à propos d’une haie, de branches qui dépassent ou de nuisances sonores trop fréquentes. Par ailleurs, la maison peut aussi constituer une source de dissensions. Que faire, par exemple, lorsque la maison (attenante) du voisin présente plusieurs défauts de structure, avec un impact négatif sur votre habitation ? Il peut être question d’une cheminée instable, d’une fuite dans la toiture ou de problèmes d’humidité dans le mur mitoyen.

Heureusement, une discussion avec le voisin peut régler beaucoup de choses. Si ce n’est pas le cas, le moment où la maison voisine est mise en vente représente sans doute la dernière occasion d’aborder le problème structurel. Mais est-il pour autant possible de vous opposer à la vente de la maison du voisin aussi longtemps que ce défaut de construction menaçant aussi votre habitation n’est pas résolu ?

La solution ?

Empêcher la vente de la maison voisine est impossible. Chaque propriétaire est en effet libre de vendre son bien quand il le souhaite, sans avoir besoin de votre consentement. Bien entendu, votre voisin ne peut pas causer de dommages à votre habitation. Si vous constatez néanmoins des dégâts, vous pouvez entreprendre trois étapes :

  1. Prenez vous-même contact avec un architecte ou un ingénieur de stabilité et laissez-le évaluer la situation. Il importe de faire appel à un expert qui peut vous aider de façon indépendante.
  2. Concertez-vous avec votre voisin, son architecte et votre expert. Essayez de trouver une solution ensemble. Si vous y parvenez, vous évitez ainsi une procédure judiciaire désagréable.
  3. En cas d’échec, vous pouvez vous rendre chez un juge de paix, qui peut régler ce genre de conflit.

Lexique