Primes énergie 2015: tout ce qui change en Wallonie

Primes énergie 2015: tout ce qui change en Wallonie

Écrit par Renaud Chaudoir le 25 février 2015

Bonne nouvelle pour les personnes désireuses de rénover leur habitation en vue de réaliser des économies d’énergie : après une période de gel au début de cette année, les primes énergie font leur grand retour en Wallonie. Avec plusieurs changements à la clé, à commencer par leur nombre et leurs conditions d’octroi. Nous vous dévoilons tout ce qu’il faut savoir !

Primes énergie 2015: tout ce qui change en Wallonie

Moins de primes, plus de clarté

Par le passé, la recherche de primes liées à la réhabilitation pouvait rapidement se transformer en véritable parcours du combattant. Leur nombre augmentait en effet sans cesse, avec des critères, montant et plafonds souvent différents pour chacune. Les primes se répartissent désormais en deux catégories : les primes énergie et les primes de rénovation. Ces dernières seront uniquement valables pour les bâtiments de plus de 20 ans.

Pour quels types de travaux ?

On est évidemment en droit de se demander quels types de travaux pourront encore faire l’objet d’une prime. Parmi ceux-ci, on retrouve les travaux d’isolation du toit, des murs et des planchers, ainsi que de la rénovation de la toiture. Si vous comptez installer une chaudière à condensation au gaz naturel, une pompe à chaleur, une chaudière biomasse ou un chauffe-eau solaire, sachez que vous pourrez également bénéficier d’une prime énergie. Audit énergétique, coffret électrique, menuiseries extérieures et salubrité des murs et des sols donneront aussi droit à une prime.

Primes énergie 2015 : les revenus pris en compte

Autre modification notable concernant les primes énergie 2015 : un montant maximum de revenus entre désormais en vigueur pour pouvoir bénéficier des primes. Il s’agit de 93.000 euros de revenus nets imposables. Cependant, les plus bas revenus profiteront davantage des avantages liés aux primes. Ainsi, le montant de la prime sera multiplié par 3 pour des revenus annuels inférieurs à 21.900 euros, par 2 pour la tranche supérieure allant jusqu’à 31.100 euros et par 1,5 pour celle allant jusqu’à 41.100 euros.

 

Toute demande de prime peut déjà être introduite auprès de la Région wallonne. Il est tout à fait possible de combiner vos primes énergie avec un prêt à taux zéro ou réduit, tel que l’ÉCOPACK.

 

Lexique