Primes énergie à Bruxelles

Écrit par Renaud Chaudoir le 9 novembre 2012

Pas de baisse du montant des primes énergie en 2013

Bonne nouvelle pour tous les bruxellois qui souhaitent investir dans les énergies vertes : en 2013, le montant alloué aux primes sera maintenu, la Ministre de l’Environnement, Evelyne Huytebroeck annonce même que les primes seront « plus nombreuses, plus avantageuses et simplifiées ».  Découvrez quels travaux vont continuer à bénéficier de primes énergie.

Primes énergie doublées

Depuis juillet 2012, le gouvernement bruxellois a revu à la hausse le montant de certaines primes, en réaction à la décision du gouvernement fédéral de supprimer les déductions fiscales relatives aux investissements économiseurs d’énergie.  Depuis lors, plusieurs primes ont été au minimum doublées: les primes à l’isolation des murs par l’extérieur, pour le double vitrage, pour une chaudière à condensation et une pompe à chaleur.  Ce sera encore le cas en 2013. 

Quid des panneaux solaires ?

Tout comme en 2012, la prime énergie 2013 de la Région bruxelloise ne sera accordée que pour les bâtiments neufs passifs ou pour les bâtiments rénovés basse énergie. Le montant de la prime s’échelonne entre 0,25 et 1euro/Wc avec un maximum de 30% de la facture.

 

Par contre, tous les autres logements peuvent continuer à bénéficier d’une prime pour l’installation d’un chauffe-eau solaire.  Les montants varient en fonction des revenus des demandeurs, avec un maximum de 50% de la facture. 

Nouvelle prime : rénovation totale chaufferie

Cette prime vise principalement les logements collectifs et offre un bonus de 20 % par rapport à l’addition des primes individuelles à condition de combiner une nouvelle chaudière, une régulation performante, un circulateur à vitesse variable et une cogénération de qualité.

Les chiffres de primes énergie à Bruxelles

Depuis leur entrée en vigueur en 2004, 146.000 primes énergie ont été octroyées par la Région bruxelloise pour un montant de 90 millions d’euros. Plus de 650 millions d’euros d’investissements économiseurs d’énergie ont ainsi pu être générés. Selon la Ministre bruxelloise de l’Environnement, ces investissements ont contribué à la réduction de 18 % de la consommation énergétique entre 2004 et 2010.

 

Lexique