Ans, picture by LHOON

Prix immobilier dans le Grand Liège

Écrit par Stephan Debusschere le 10 décembre 2019

Le Grand Liège : un dynamisme croissant

A l’instar de la ville de Liège, les marchés de l’agglomération appelée le « Grand Liège » affichent depuis le second semestre une augmentation généralisée de leurs prix sur le marché secondaire.

Ans, picture by LHOONEn raison d’un effet de rattrapage par rapport aux provinces voisines, et parce que la demande croît face à une offre qui se réduit au fil du temps, on assiste depuis le second semestre de cette année à une sorte d’inversion du marché entraînant une augmentation des prix, qui concerne particulièrement les appartements sur le marché secondaire. Chiffrée entre 3 et 5% par rapport à 2018, cette augmentation doit bien entendu être mise en corrélation avec la situation et l’état des biens mis en vente.

Engouement pour le neuf

La Cité ardente et sa périphérie concentrent près de la moitié des nouveaux projets commercialisés dans la Province. On pourrait penser que la suroffre guette ces marchés, étant donné que les prix s’élèvent en moyenne de 2500 à 3000 euros/m2, hors frais. Or, pour le moment du moins, la situation de ce segment apparaît en équilibre, car tous ces projets neufs, dont les prix restent stables, s’écoulent bel et bien de manière continue.

Repères

Appartement neuf : de 2500 à 3000 euros/m2 (hors frais).

Appartement existant : de 1500 et 2000 euros/m2 (hors frais)

Maison (sans travaux) : de 195 000 à 230 000 euros

Lexique