prix immobilier belgique

Prix de l’immobilier : qu’en est-il de votre commune ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 1 juillet 2015

Analyse des prix de l’immobilier de 2014

Ces dernières années, les prix de l’immobilier ont fortement augmenté, mais ils semblent toutefois avoir atteint un pic. Les belles années de l’immobilier sont derrière nous : en Wallonie, les prix des appartements ont ainsi baissé de 2,2% et ceux des villas de 1,2% en 2014. Quant aux maisons d’habitation ordinaires, leur prix moyen s’est établi à 149.808 euros pour cette même année. Découvrez notre récapitulatif par province et un aperçu du marché immobilier dans certaines communes. 

prix immobilier belgique

Les prix de l’immobilier en Wallonie par province

En 2014, une maison située en province de Hainaut (environ 125.000 euros) coutait en moyenne environ la moitié du prix d’une maison dans le Brabant wallon (244.816 euros). Le cadre de vie relativement agréable et la proximité de la « Jeune province » avec la capitale expliquent en partie ces prix plus élevés. Les provinces de Liège et de Luxembourg affichent des prix moyens assez similaires pour les maisons à vendre (environ 154.000 euros), alors que la province de Namur se situe un peu au-dessus (159.930 euros).

Des différences abyssales entre certaines communes

Après avoir longtemps été la commune la plus chère de Wallonie pour l’achat d’une maison, Lasne cède sa place à Chaumont-Gistoux. Dans cette dernière, une maison a en effet couté en moyenne 397.738 euros en 2014, contre 343.859 euros à Lasne. À l’autre bout du classement, on retrouve les communes de Bièvre (90.075 euros en moyenne), Colfontaine (91.827 euros) et Dour (93.304 euros). On remarque également que les prix moyens des maisons restent plutôt raisonnables dans des grandes communes comme Mons (128.129 euros) ou Liège (146.899 euros) par rapport à Namur (201.420 euros).

 

Si vous souhaitez connaitre le prix moyen des maisons, villas et appartements dans votre commune, vous pouvez vous rendre sur le site web du gouvernement belge.

Lexique