Cohousing : une solution à l’envolée des prix et à la solitude

Écrit par Renaud Chaudoir le 20 décembre 2012

Qu’est-ce que le cohousing?

Le cohousing ou habitat groupé est un concept né au Danemark et qui s’est propagé en Allemagne et en Hollande avant d’atterrir dans nos contrées, où il devient de plus en plus populaire.

Qu’est-ce que le cohousing?

Le cohousing n’est pas un simple projet immobilier. Chacun dispose de sa propre maison avec cuisine équipée et salle de bain, mais avec, à côté de cela, des parties communes. Situé au cœur du site immobilier, le pavillon communautaire est un endroit où les habitants peuvent manger ensemble, laisser les enfants jouer… Souvent, on prévoit des espaces pour les tâches ménagères, en mettant à disposition des habitants une machine à laver et autres ustensiles. Il s’agit donc d’une forme d’habitat social et privé à la fois, où votre intimité est garantie.

Les avantages du cohousing

Le prix demandé pour acheter un terrain ou construire une maison en Belgique est astronomique. Quant au prix de l’énergie, il ne fait qu’augmenter. Pour couronner le tout, la crise du crédit se maintient. L’habitat groupé s’impose alors comme une alternative pour économiser certains frais. Sans prétendre être la solution la plus verte qui soit, La plupart des maisons cohousing visent l’écologique et le durable, avec une bonne isolation et une faible consommation énergétique. Les ‘cohousers’ ne sont pas forcément végétariens, ni de fervents amateurs de construction bio. Le cohousing rassemble surtout de jeunes ménages à deux revenus, de formation supérieure.

 

En outre, le cohousing répond à un phénomène de société assez récent : la solitude. Les gens ont souvent beaucoup d’amis, mais les voient très peu et sont finalement très seuls. Les habitants en cohousing ont toujours quelqu’un à qui parler. Une enquête a ainsi montré un faible taux de divorce pour les familles vivant en cohousing.

Qui prend les décisions?

Le cohousing est un processus participatif, où chaque habitant fait partie d’un groupe d’initiative qui décide du planning et de la réalisation du projet. Il n’y a pas de chef du groupe : le groupe décide ensemble en parvenant à un consensus. Tout le monde doit être d’accord.

 

On répartit entre les habitants les tâches et responsabilités communes, par exemple l’entretien des parties communes, l’organisation des activités communes et éventuellement la préparation des repas.

Le cohousing, combien ça coûte?

Un cohousing coûte généralement entre 250.000 et 300.000 euros. Ni ni plus ni moins qu’une nouvelle construction ordinaire, en somme. On voit parfois des appartements en cohousing, de sorte que toutes les couches de la population peuvent prendre part au projet.

 

L’intérêt financier du cohousing réside principalement dans les frais partagés entre les habitants : frais de compteurs d’énergie, de consommation d’eau, de nourriture, etc.  En même temps, vous pouvez opter pour un projet allant plus loin dans le choix des matériaux et des services.

 

Outre l’aspect financier, on trouve d’autres avantages au cohousing. Les grands espaces verts faits de parcelles séparées ne sont pas légion, qui plus est en ville. En regroupant les maisons, on obtient un espace vert plus important. Avec les parties communes, les habitants bénéficient d’un grand salon et d’un bel espace de jeux pour les enfants. Mais ils n’en payeront qu’une petite partie.

 

Lexique