Que couvre l’assurance dégâts des eaux ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 6 mai 2013

Vous avez un dégât des eaux ?

Votre assurance incendie couvre beaucoup plus que les dégâts uniquement causés par le feu. L’assurance incendie couvre aussi les dégâts des eaux. Que signifie précisément le terme ‘dégâts des eaux’, et quand pouvez-vous faire appel à votre assureur pour bénéficier du remboursement de tels dommages ?

Que couvre l’assurance dégâts des eaux ?

Ce que votre assurance dégâts des eaux couvre exactement dépend de votre assureur. En général, ce type d’assurance est très large et couvre donc de nombreux dommages. Dégâts des eaux suite à une fuite ou des travaux de réparation, dégâts de biens dus à l’eau, etc. Dans la plupart des cas, tout cela est entièrement couvert. De même, les dommages suite au gel, comme un conduit d’eau gelé, sont généralement couverts.

 

L’assurance dégâts des eaux ne couvre d’ailleurs pas seulement les dégâts causés aux biens. Les coûts pour la localisation de la fuite sont, en principe, également remboursés.

Que ne couvre pas l’assurance dégâts des eaux ?

Une assurance dégâts des eaux est souvent très large, mais ne couvre pas tous les cas de dégâts. En cas d’inondation, c’est la police d’assurance liée aux catastrophes naturelles qui couvre les dégâts, et non pas la police des dégâts des eaux. De plus, vous n’êtes pas non plus couvert si les dégâts des eaux sont la conséquence de votre propre négligence. Vous possédez par exemple une seconde résidence, et vous oubliez de purger l’eau de votre tuyauterie pendant l’hiver ? Les dégâts causés (par exemple lorsqu’une conduite d’eau gèle) ne sont alors pas couverts par la compagnie d’assurances. Si vous laissez vos fenêtres ouvertes pendant une averse, les dégâts éventuels qui en résultent ne sont pas couverts. Enfin, les travaux de réparation des installations abimées ne sont souvent pas couverts.

Mieux vaut prévenir que guérir

Mieux vaut prévenir que guérir. Pour éviter les dégâts des eaux, veillez à bien entretenir vos installations hydrauliques. Pendant l’hiver, il est important d’utiliser régulièrement vos canalisations d’eau, ou de couper l’eau et de vidanger complètement les conduites. Vérifiez régulièrement l’état du toit et des façades, et réparez les fentes le long desquelles l’eau pourrait s’écouler. Faites attention aux éventuels endroits humides, qui peuvent suggérer la présence d’une fuite dans les conduites d’eau des murs.

 

Lexique