Radon, ce tueur silencieux

Écrit par Arnaud Herman le 3 octobre 2017

Testez la dose de radioactivité chez vous !

Ce gaz radioactif provoque encore chaque année environ 480 cancers du poumon en Belgique. Voici comment le détecter et se protéger.

Radon, ce tueur silencieux

Le radon est un gaz radioactif, formé par la décroissance de l’uranium présent dans le sol et les roches. On le retrouve dans les sous-sols en Belgique en quantités qui diffèrent selon les caractéristiques géologiques.

Il peut s’infiltrer depuis les caves dans toutes sortes de bâtiments et irradier les tissus des poumons lors de l’inhalation, ce qui peut les endommager et provoquer un cancer. Chaque année, le radon cause environ 480 cancers du poumon en Belgique.

Visualiser la cartographie du risque radon en Belgique

Comment détecter le radon dans votre habitation ?

Un test radon est facile à effectuer: Il faut se munir d’un détecteur afin de savoir si l'on est exposé au radon. Ce détecteur doit être placé dans la pièce la plus fréquentée de la maison pendant trois mois et doit ensuite être renvoyé pour analyse. Un feuillet reprenant les instructions précises d'utilisation est envoyé avec le détecteur.

D’octobre à décembre 2017, l’Agence fédérale de Contrôle nucléaire (AFCN), la Cellule Régionale d'Intervention en Pollution Intérieure de Bruxelles Environnement (CRIPI) et les cinq provinces wallonnes via leurs Services d’Analyse des Milieux Intérieurs (SAMI/LPI) organisent l’Action Radon pour le dépistage du radon.

Pour en savoir plus sur le sujet et obtenir un détecteur au prix de 20€, rendez-vous sur le site d’Action Radon : http://www.actionradon.be

Lexique