Le refinancement de crédit hypothécaire, une option intéressante ?

Le refinancement de crédit hypothécaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 4 septembre 2019

Une option intéressante ou non ?

Vous avez opté pour un crédit hypothécaire à taux fixe au moment d’acheter votre logement et avez donc bénéficié d’un prêt à prix attractif ? Sans doute pensiez-vous avoir choisi la meilleure solution financière pour les années à venir, mais il se peut qu’une offre plus alléchante se présente aujourd’hui à vous. Les taux d’intérêt grimpent et baissent continuellement à cause des évolutions des marchés et il arrive en effet qu’une opportunité unique se présente à l’horizon. Est-il pour autant conseillé de demander un refinancement de son crédit hypothécaire ? Logic Immo fait le point avec vous.

Le refinancement de crédit hypothécaire, une option intéressante ?

Quand est-il possible de refinancer son crédit ?

Si vous avez opté pour un crédit à taux d’intérêt variable, le taux dont vous bénéficiez sera automatiquement adapté par votre banque et vous n’aurez pas à la contacter vous-même. Vous préférez la sûreté et avez donc choisi un crédit à taux fixe ? À vous de suivre alors les fluctuations des taux et de demander un refinancement de crédit lorsque le taux baisse fortement. Attention : une banque n’est jamais contrainte d’accepter une demande de refinancement. Les chances que vous profitiez d’un nouveau taux au ras des pâquerettes sont donc minces.

Il est également possible que vous disposiez soudainement de liquidités suffisantes pour rembourser (partiellement) votre crédit. Dans ce cas, le meilleur réflexe est à nouveau de contacter votre banque afin d’étudier ensemble les possibilités.

La règle d’or

Un taux d’intérêt faible a de quoi faire saliver plus d’un débiteur, mais attention aux petits caractères en bas de page ! Le refinancement d’un crédit hypothécaire n’est pas sans coût, c’est pourquoi il est crucial de vous en tenir à une règle d’or toute simple : ne refinancez pas votre crédit si la différence entre votre ancien et votre nouveau taux d’intérêt ne dépasse pas 1 % sur base annuelle. Une exception existe toutefois à cette règle si la durée de remboursement de votre crédit est encore longue. Une différence de taux de 0,3 % se révélera par exemple intéressante si vous avez contracté il y a à peine dix ans un crédit d’une durée totale de trente ans. Retenez ceci : à l’heure actuelle, un refinancement de crédit est avant tout intéressant si le crédit a été contracté entre 2006 et 2010 à un taux d’intérêt fixe de plus de 3 %.

Faites vous-même le calcul

Vous envisagez de refinancer votre crédit hypothécaire ? Avant de sauter le pas, l’essentiel est de procéder à un calcul détaillé de tous les coûts que le refinancement implique :

  • Coûts de levée du crédit hypothécaire actuel :
    Si vous contractez un nouveau crédit hypothécaire auprès d’une autre banque, cette dernière prélèvera probablement une hypothèque sur le montant emprunté en guise de garantie. Pour ce faire, il est néanmoins impératif que vous leviez votre ancien crédit (une opération appelée levée ou radiation du crédit hypothécaire). Or, une telle radiation doit être actée devant notaire, ce qui n’est pas sans coût.
     
  • Indemnité de remploi :
    En cas de levée de votre crédit hypothécaire, la banque peut vous demander trois mois d’intérêts sur le solde restant de votre crédit.
     
  • Frais d’acte du nouveau crédit hypothécaire :
    La banque auprès de laquelle vous avez contracté votre nouveau crédit hypothécaire constituera une hypothèque en guise de garantie. Cette opération aussi doit être actée chez un notaire. Sachez aussi qu’une banque peut vous compter jusqu’à 650 € de frais de dossier supplémentaires.
     
  • Autres coûts :
    Refinancer votre crédit hypothécaire vous demandera peut-être de commander une nouvelle expertise de votre maison ou appartement. Tenez également compte du fait que les primes de votre assurance solde restant dû, de votre assurance habitation et d’éventuels autres produits d’assurance risquent d’évoluer suite au refinancement de votre crédit.