Améliorez votre rendement locatif

En 2020, boostez votre rendement locatif

Écrit par Corine Loockx le 20 janvier 2020

Découvrez nos 5 astuces

Aujourd’hui encore, les taux d’intérêt atteignent des niveaux historiquement bas. La solution des investisseurs ? L’immobilier, qui reste pour beaucoup LA solution pour faire fructifier son épargne. Parmi les nombreuses options qui s’offrent à vous, on compte la location de biens immobiliers. Découvrez vite nos 5 astuces pour booster votre rendement locatif.

Améliorez votre rendement locatif

La location, une solution pas si sûre

À première vue, louer une habitation semble tentant, mais cette option ne s’accompagne d’aucune garantie pour l’investisseur et vous serez sans doute confronté à de nombreux impondérables. Les frais liés à votre immeuble de rapport pourraient être plus élevés que prévu au fil du temps, rognant ainsi votre rendement locatif.

C’est sans parler des risques de défaut de paiement. Car s’il présente une fiche de salaire alléchante lors de la conclusion du contrat de bail, rien ne protège votre locataire d’un licenciement ou de circonstances imprévues l’exposant à de soudaines difficultés financières.

Différentes mesures gouvernementales telles qu’une réforme fiscale pourraient également alléger votre futur rendement locatif. Quoique peu probable à l’heure actuelle, une hausse des taux d’intérêt pourrait finir de vous mettre des bâtons dans les roues. Conclusion : saisissez la moindre chance de renforcer votre rendement locatif dès qu’elle se présente.

1. N’oubliez pas d’indexer le loyer

Les contrats de bail sont souvent conclus à long terme. Il est donc essentiel que votre loyer suive l’évolution du coût de la vie. Indexer votre loyer revient à le recalculer à l’aide d’une formule fixe, basée sur le montant d’un panier de produits inchangés :

Nouveau loyer = (ancien loyer x index)/index en vigueur lors de la conclusion du contrat

La majorité des contrats de bail prévoient une indexation automatique des loyers. Notez toutefois que vous serez toujours tenu d’informer votre locataire de cette indexation par écrit. Cette indexation est autorisée une fois par an, à la date anniversaire du contrat de bail. Par exemple, si la date de conclusion de votre bail est le 1er juillet 2019, vous pourrez indexer le loyer pour la première fois en date du 1er juillet 2020.

Vous avez oublié d’indexer votre loyer ? Vous pourrez récupérer les montants non perçus avec un effet rétroactif de trois mois.

2. Faites bon usage de votre avantage fiscal

Les propriétaires d’un bien de location sont imposés sur ce bien par le biais du précompte immobilier et de l’impôt sur les personnes physiques. Votre locataire est une personne physique n’employant pas son logement dans le cadre de ses activités professionnelles ? Dans ce cas, vous devrez indiquer le revenu cadastral (RC) de l’habitation dans votre déclaration fiscale. Ce revenu cadastral est indexé, majoré de 40 % et ajouté à vos revenus imposables. Vous pourrez toutefois réduire vos revenus imposables en intégrant les frais liés à votre emprunt à votre déclaration.

3. Prenez la gestion de votre location en main

Bien sûr, vous pourrez confier la gestion de votre location à un agent immobilier, mais vous bénéficierez d’un rendement plus élevé en vous chargeant personnellement de ce volet. En règle générale, confier la gestion de votre location à un agent vous coûtera l’équivalent d’un mois de loyer. Une somme que vous pourrez facilement économiser en mettant la main à la pâte.

4. Dressez un état des lieux détaillé

L’établissement d’un état des lieux en bonne et due forme est obligatoire lors de la conclusion d’un contrat de bail. Nous vous conseillons de vous y atteler avec le plus grand sérieux et un solide sens du détail. Cette étape vous permettra de repérer plus facilement les éventuels dégâts et d’en réclamer le dédommagement au locataire.

5. L’entretien de votre bâtiment, un plus pour votre rendement

Vous pourrez demander un loyer plus élevé pour une maison ou un appartement en bon état que pour une habitation décrépie. N’hésitez donc pas à rafraîchir votre immeuble de rapport ou à y effectuer quelques petits travaux avant de le proposer à la location.

Ou pourquoi ne pas rénover votre logement afin de le scinder en plusieurs biens à louer ?

Lexique