Renégocier son crédit hypothécaire

Écrit par Renaud Chaudoir le 20 février 2013

Renégocier un crédit hypothécaire : pourquoi et comment?

Un crédit hypothécaire abordable est indispensable pour acheter ou construire la maison de ses rêves.  La majorité des futurs acquéreurs cherchent avant tout le taux d’intérêt le plus bas possible.  Si un faible taux d’intérêt est intéressant, il y a d’autres facteurs à prendre en compte lors de la renégociation d’un crédit hypothécaire.

La durée du crédit hypothécaire

La durée de votre crédit détermine aussi le coût total que vous allez rembourser.  Réduire la durée d’un crédit hypothécaire peut déjà vous faire économiser pas mal d’argent !

Rachat de capital ou paiements fixes mensuels?

Un crédit à mensualités fixes coûte davantage en intérêts, pourtant, c’est souvent la formule privilégiée par les emprunteurs.  Dans ce cas, l’emprunteur connait exactement le montant qu’il va rembourser tous les mois jusqu’à la fin du crédit.  En cas de rachat de capital, les intérêts varient d’une année à l’autre et les paiements sont plus élevés les premières années.  Si vous êtes en mesure de payer des mensualités plus élevées en début du crédit, vous paierez moins d'intérêt, mais vous serez également en mesure de bénéficier d’avantages fiscaux supplémentaires. 

Méfiez-vous des produits annexes

Lors de la renégociation d’un crédit hypothécaire, de nombreux emprunteurs se focalisent sur le taux d'intérêt et oublient de faire attention à tous les termes du contrat.  Dans ce cas, même si le taux d’intérêt semble intéressant, il se peut que la somme totale à rembourser soit plus importante, par exemple si le montant de l’assurance solde restant dû est revu à la hausse.  De nombreuses banques profitent de l’occasion pour vous refiler des produits annexes comme une assurance incendie, un compte à vue, un compte d'épargne ou des produits financiers.  Dès lors, assurez-vous de ne pas souscrire de produits inutiles qui pourraient vous coûter cher ! 

Faites jouer la concurrence

La plupart des banques possèdent une certaine marge de manœuvre dans la négociation d’un prêt immobilier.  N’hésitez pas à être ferme et à discuter le taux proposé.  Cela en vaut la peine, surtout si vous faites le calcul sur 10 ou 20 ans.  Même si votre banque vous propose un crédit intéressant, allez toujours voir dans les autres banques et organismes financiers et faites jouer la concurrence.

 

Lexique