Rénovation : comment isoler un sol?

Écrit par Renaud Chaudoir le 23 janvier 2013

Isoler un sol

Qui dit isolation dit souvent murs et fenêtres. Mais la chaleur trouve également un autre chemin : le sol. Les pertes de chaleur par le sol sont estimées entre 10% à 15%, ce qui représente une belle différence sur la facture énergétique. Le revêtement du sol limite quelque peu les déperditions de chaleur, mais cela n’est bien entendu pas suffisant. Les propriétaires d’appartements n’oublieront pas, quant à eux, que la réglementation PEB impose un niveau d’isolation U inférieur ou égal à 1,0, même pur l’entresol. À l’heure des économies d’énergie, l’isolation thermique du sol mérite donc toute notre attention!  

Isoler un sol au-dessus d’une pièce

En matière de déperditions de chaleur, isoler un sol au-dessus d’une pièce s’avère particulièrement intéressant si le sol se trouve au-dessus d’une pièce froide, par exemple une cave ou un vide sanitaire. L’isolation d’un sol en hauteur est, en outre, assez facile à réaliser : il vous suffit de placer des panneaux isolants sur le plafond de la pièce inférieure. Quelques chevilles de fixation et un peu de mastic de montage, et voilà votre sol bien isolé ! Pour isoler le sol d’un appartement, on recommande d’utiliser un isolant sans joint.

Isoler un sol : par-dessus ou par-dessous ?

En revanche, s’il s’agit d’un sol au-dessus d’un autre sol, le travail sera autrement plus complexe à réaliser. Vous devez en effet enlever le sol existant, ce qui représente un fameux boulot. D’autant plus si l’on songe aux câbles électriques et conduites présentes dans le sol. Mais ce n’est pas tout : il vous faudra également bien réfléchir auparavant à la hauteur de votre sol, car cela s’avèrera déterminant lors du placement de vos portes. Il vaut mieux, dans ce cas, faire appel à un professionnel. Certains recouvrent simplement le sol d’une couche d’isolation, sur laquelle viendra ensuite le revêtement de sol en tant que tel. Cette solution, de prime abord plus facile et meilleure marché, exige de nombreux ajustements par la suite (escaliers, seuils, recoins…).

Les primes pour l’isolation du sol

On estime qu’environ 40% des maisons en Belgique sont « anciennes » et ne bénéficient pas d’une isolation au sol suffisante. Pour remédier à cela, les Régions octroient des primes pour l’isolation du sol.

 

En Région wallonne, cette prime varie selon la technique d’isolation utilisée, des revenus du demandeur et du type de matériau utilisé. La prime sera plus importante si les travaux sont effectués par un entrepreneur. Ainsi, la prime pour une simple isolation par la cave réalisée par le demandeur s’élève à 5 € le m², tandis que pour une isolation sur dalle par un entrepreneur vous recevrez de 30 à 35€ le m², selon vos revenus.

 

À Bruxelles, en revanche, la prime pour l’isolation du sol varie de 20 à 30 € le m², en fonction des revenus du demandeur. Si le matériau isolant utilisé est naturel, la prime est plus importante (10 € supplémentaires par m²).

 

Lexique