Rénovation et entretien d’un parquet

Écrit par Renaud Chaudoir le 27 février 2013

Garder un parquet durant des années : conseils

Le parquet a souvent la vie dure, surtout s’il est utilisé pour les sols où l’on passe plusieurs fois par jour et où les meubles sont souvent déplacés. Grâce à ces conseils, vous pourrez rendre facilement et rapidement à votre parquet sa gloire d’antan. Surtout, vous apprendrez comment bien entretenir un parquet, de manière à éviter le plus longtemps possible d’avoir à rénover ce dernier.

Rénovation d’un parquet

Avant de rénover un parquet, commencez par enlever tous les meubles, lampes sur pied et autres, de manière à dégager complètement la surface du sol. À l’aide d’un produit pour parquet, éliminez ensuite la couche de finition abimée. Ce solvant dégraissera le sol, éliminera les tâches et donnera au sol son aspect d’origine.

Appliquez ensuite une nouvelle couche de finition, en travaillant toujours d’un coin en diagonale à l’autre. Vous pouvez choisir entre trois types de couches de finition, à savoir le vernis, l’huile ou la cire pour parquet. Ces trois finitions se valent, et il vaut donc mieux choisir en fonction de vos préférences personnelles et du type d’épreuve que le sol devra endurer.

Voici un récapitulatif :

  • Vernis pour parquet : poser du vernis est similaire à appliquer de la peinture. Appliquez le vernis pour parquet à l’aide d’un pinceau, dans le sens des nervures du bois. Laissez sécher suffisamment longtemps avant d’appliquer une deuxième couche de vernis. En ponçant légèrement le vernis entre les deux couches, la couche de vernis suivante accrochera mieux.

 

  • Huile pour parquet : diluez la première couche d’huile, de manière à ce qu’elle pénètre le bois plus en profondeur. Tout comme avec le vernis pour parquet, appliquez l’huile à l’aide d’un pinceau de peinture. Massez ensuite le parquet à l’aide d’une éponge, de manière à ce que le bois soit complètement rassasié d’huile pour parquet. Appliquez la couche suivante de la même manière. Essuyez ensuite le parquet, de manière à éliminer l’huile excédentaire. Enfin, traitez le sol avec un savon adapté.

 

  • Cire pour parquet : si la cire pour parquet laisse bien visible la structure nervurée du bois, elle présente deux grands désavantages. D’une part, elle est fragile et n’offre pas une excellente protection du parquet. D’autre part, la cire se révèle plus glissante que le vernis pour parquet. Frottez la cire dans le parquet au moyen d’un essuie, ou utilisez une machine à cirer spécifique.

Entretien d’un parquet

L’entretien d’un parquet, cela en vaut vraiment la peine. Si vous réalisez chaque semaine un petit entretien du parquet, que vous enlevez les taches de façon adéquate et que vous prenez garde aux griffes, vous en aurez pour au moins 10 ans avant de devoir appliquer une nouvelle couche de finition sur votre parquet. Voici la checklist pour un parquet bien entretenu :

  • Entretien hebdomadaire : il vous suffit d’enlever chaque semaine la poussière et la saleté en surface, à l’aide d’un tissu microfibres. Toutes les deux à trois semaines, utilisez un tissu légèrement humide pour entretenir votre parquet. Veillez à n’utiliser que très peu d’eau, car l’eau n’est jamais une bonne chose pour un parquet.

 

  • Enlever les taches : en cas de taches sur votre parquet, on recommande de les enlever le plus vite possible. Les taches de liquides peuvent partir simplement au moyen d’un essuie bien essoré, que vous aurez trempé au préalable dans un peu d’eau tiède. Les marques de caoutchouc ou de plastique s’éliminent simplement avec un essuie sec. Les taches d’encre, de marqueur, de cirage ou de vernis à ongles s’enlèveront quant à elles avec un peu d’acétone.

 

  • Attention aux griffes : veillez à faire le moins de griffes possible sur le parquet. Collez des rondelles sur les pieds des chaises et n’oubliez pas d’aspirer régulièrement votre parquet. Placez toujours un tapis près de la porte extérieure, de manière à éviter que le sable ou le gravier n’abiment votre parquet.

 

Lexique