Rénovation immobilière : bien choisir ses châssis

Rénovation immobilière : bien choisir ses châssis

Écrit par Stephan Debusschere le 24 novembre 2017

Que vous envisagiez de rénover un bien de seconde main nouvellement acheté ou que vous décidiez de moderniser le logement familial, changer les châssis des portes et fenêtres d’un logement est loin d’être une décision anodine. Voici toutes les informations à connaître avant de vous lancer. Suivez le guide !

Rénovation immobilière : bien choisir ses châssisFaire construire une habitation neuve coûtant de plus en plus cher, l’option de redonner une seconde jeunesse à un logement ancien peut s’avérer être une excellente idée. Autres avantages en faveur des propriétaires : la possibilité de mener des travaux avec une TVA de 6% pour les habitations privées d’au moins 10 ans et de bénéficier d’une prime régionale.

Dans le cadre d’une rénovation immobilière, de nombreux particuliers décident dans un premier temps de s’attaquer au renouvellement des châssis, de par le confort de vie que permettent des châssis neufs (isolation thermique, économies d’énergie), mais aussi pour le relooking rapide que l’opération engendre, aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur. Pour ce faire, vous aurez le choix entre trois matériaux : bois, aluminium et PVC. Quel que soit le matériau choisi, sachez que les châssis nouvelle génération offrent tous d’excellentes performances thermiques et acoustiques.

A chaque matériau ses particularités

Mais alors comment choisir ? Chaque matériau possédant ses particularités, voici dans les grandes lignes leurs différentes caractéristiques :

  • Les châssis en bois: Traditionnel et utilisé depuis très longtemps dans la fabrication des portes et fenêtres, le bois est une matière naturelle qui possède un excellent bilan environnemental. Ce type de châssis est souvent fabriqué dans des bois exotiques denses et résistants (méranti, afzelia ou afromosia), bien que le chêne ou le noyer soient aussi utilisés. A part s’ils sont protégés par un pan de toit, on recommande d’huiler, peindre ou vernir les modèles en bois tous les 5 à 7 ans. Les prix des châssis en bois et en PVC sont plus ou moins équivalents.
  • Les châssis en PVC: Moderne, économique, solide et recommandé pour des réalisations standards, le châssis en PVC offre la possibilité – comme son équivalent en aluminium – de pouvoir jouer avec deux couleurs différentes : une à l’intérieur et une autre à l’extérieur. Résistant et durable (il est imputrescible), le châssis en PVC offre un vrai confort de vie car un rapide nettoyage à l’eau et au savon permettra de retrouver tout son éclat d’origine. Le PVC possède les meilleures performances d’isolation thermique, de par les systèmes de joints qui permettent une parfaite étanchéité à l’air et à l’eau. Les châssis en PVC vous garantissent, en outre, une excellente sécurité contre les tentatives d’effraction.
  • Les châssis en aluminium: Inaltérables et prisés par les architectes pour une rénovation, les châssis en aluminium sont très résistants à l’eau, à la pollution et faciles d’entretien. Mat, brillant ou texturé, à vous de choisir son aspect ainsi que sa couleur parmi la large palette disponible. Entièrement recyclable, il laisse passer des flots de lumière supplémentaires grâce aux ouvrants cachés et à la section très fine des profilés. Si on y injecte un isolant, l’aluminium affichera d’excellents résultats en termes d’étanchéité. Autres atouts : celui de résister aux incendies et de s’adapter à tous les types de vitrages. Les châssis en aluminium sont ceux qui offrent le plus de possibilités puisqu’ils permettent de concrétiser de grandes ouvertures.

Des modèles hybrides

Difficile de trancher parmi la large gamme de châssis disponibles ? Et si vous choisissiez un modèle hybride ?

  • Les châssis bois-aluminium: Voilà la combinaison parfaite pour profiter de la chaleur du bois à l’intérieur et de l’élégance de l’aluminium à l’extérieur ! Les avantages sont ici nombreux : le vaste choix de couleurs disponibles pour les châssis en aluminium, le peu d’entretien nécessaire, une excellente isolation thermique avec, en outre, la possibilité de fabriquer des châssis passifs haut rendement.
  • Les châssis PVC-aluminium: Alliant l’aspect sophistiqué de l’aluminium à la haute performance du PVC, cette combinaison offre un large choix de couleurs mais aussi de styles. Les châssis PVC-aluminium conviennent également au double et triple vitrage.

Que vous jetiez votre dévolu sur les châssis en PVC, bois, aluminium ou mixtes, une règle perdure : plus vous installerez de baies vitrées, plus la note sera salée. Idem si vos ouvertures dépassent la hauteur standard de 215 cm ou si vous sélectionnez des modèles ouvrants (oscillo-battants, basculants, obliques inclinés…). Selon M. Pasquarelli, qui dirige une entreprise de pose de châssis, portes, volets, vérandas et pergolas à Montigny-le-Tilleul, « changer ses châssis n’oblige pas à tout harmoniser car l’on peut jouer sur deux couleurs différentes, comme sur du gris béton et du gris quartz, des teintes qui cartonnent à l’heure actuelle ».

Quels que soient les travaux que vous envisagez dans votre logement, prenez toujours le temps de vous faire conseiller au préalable par des professionnels. Qui plus est, n’hésitez pas à demander des devis aux différents spécialistes que vous rencontrez et à vous rendre directement sur chantier pour juger du travail de certaines sociétés.

Lexique