Rénover votre maison : faites un plan étape par étape

Rénover votre maison

Écrit par Renaud Chaudoir le 29 janvier 2018

Faites un plan étape par étape

Vous avez acheté une maison à rénover? Votre maison est tout à fait habitable, mais vous souhaitez rénover certaines pièces un peu vieillottes ? Cela fait maintenant plusieurs années que l’idée de donner un bon coup de frais à votre habitation et vous vous êtes finalement décidé à vous lancer dans les gros travaux ? Quelle qu’en soit la raison, rénover votre maison n’est pas un projet à prendre à la légère, et encore moins à planifier à la va-vite !

Rénover votre maison : faites un plan étape par étape

Entamer des travaux de rénovation demande en effet de l’organisation et beaucoup de recherche et de réflexion en amont. Faire un plan étape par étape de votre projet se révèle donc tout indiqué si vous ne souhaitez pas manquer une étape cruciale et pour ainsi éviter les pertes de temps et d’argent qui pourraient mettre à mal votre projet. Vous ne savez pas par quoi commencer ? Pas de panique ! Nous avons listé les étapes à suivre lors de travaux de rénovation. Suivez le guide !

Inspectez les installations de base

Chaque maison est unique. C’est pourquoi l’ampleur des travaux de rénovation peut fortement varier en fonction des caractéristiques de votre demeure. Certaines rénovations sont superficielles, d’autres assez complexes, d’autres encore semblent à première vue être une formalité et se révèlent bien plus compliquées que prévues. Afin d’estimer correctement l’ampleur des travaux, il vous faut donc impérativement faire vérifier les installations actuelles en termes d’électricité, de chauffage et de plomberie.

En effet, si votre électricité n’est pas aux normes ou que votre plomberie est un peu vétuste, il serait peu judicieux de ne pas faire le nécessaire pour les moderniser. Une rénovation durable propose d’ailleurs une pléthore d’avantages ! Si vous n’avez pas envie d’investir dans des installations écoresponsables, n’oubliez pas pour autant que vos travaux devront répondre aux exigences techniques en termes de performance énergétique. Ces normes varient en fonction de la région dans laquelle vous habitez.

Mes travaux demandent-ils un permis d’urbanisme ?

Vous désirez ajouter une véranda à votre demeure ? Rehausser le toit pour aménager les combles ? Faites alors attention, car vos travaux nécessiteront probablement un permis d’urbanisme. De manière générale, un permis doit être demandé pour les travaux de gros œuvre qui modifient clairement la forme et le style de votre habitation ou de sa structure interne. À nouveau, les réglementations urbanistiques sont des compétences régionales et il faudra donc vous renseigner sur les codes et règlements de votre région.

Listez les travaux et séparez le nécessaire de l’accessoire

Une fois que vous vous êtes renseigné sur les travaux à effectuer, sur les différents réseaux d’énergie de votre logement ainsi que sur l’éventuel permis d’urbanisme et ses réglementations, vous avez toutes les informations qu’il vous faut pour esquisser vos plans de rénovation. Pour ce faire, voici nos conseils :

  • Commencez par noter tout ce que vous désirez changer : vous avez toujours voulu une douche à l’italienne ? Faites-vous donc plaisir en la rajoutant à votre plan ! 
  • Ensuite, classez les travaux par importance : à quoi seriez-vous prêt à renoncer pour avoir la douche à l’italienne de vos rêves ?
  • Indiquez ce qui peut attendre ou non : votre cuisine est encore fonctionnelle, mais votre salle de bain tombe en ruine ? Ça tombe bien, vous aviez justement repéré une splendide cabine de douche dans un catalogue…
  • Pensez sur le long terme : vous avez envie de transformer votre garage en salle de répétition ? Réfléchissez avant tout aux conséquences d’une telle modification et posez-vous les bonnes questions : est-ce que mon loisir (ou celui de mon enfant) est une passade ? Est-il possible que nous achetions une seconde voiture et que la place de garage soit nécessaire ?
  • N’oubliez pas que les travaux devront suivre un ordre bien précis : démolition, rénovation (gros œuvre), emplacements (des gaines et évacuations), façade (si nécessaire), isolation, plafond, chape, revêtement de sol et/ou mural, menuiserie et, pour finir, peinture.

Le dessin et vous, ça fait deux ? Pas de panique, de nombreuses applications vous permettent de créer des plans interactifs de votre demeure !

Comparer les prix et les devis

Une fois votre plan de rénovation établi, il vous faudra en estimer le coût. Pour avoir une idée du prix des travaux, n’hésitez pas à :

  • Comparer les matériaux et les techniques
  • Interroger vos proches
  • Vous rendre à un ou plusieurs salons de la construction (Batibouw, Batireno, etc.)
  • Vous renseigner sur la satisfaction générale des acheteurs
  • Si vous envisagez de faire rénover certaines choses par des professionnels, demander au moins 3 devis pour chaque poste de travail
  • Si vos rénovations sont complexes, demander des conseils ou un devis à un entrepreneur ou à un architecte

N’oubliez pas la marge de sécurité financière

Après avoir fait le tour des showrooms, rassemblez toutes les informations que vous avez récupérées et budgétez tous les postes, un par un. Si vous hésitez entre deux matériaux (par exemple liège ou bois pour votre plancher) ou entre deux devis, faites plusieurs estimations comprenant une fois l’un et une fois l’autre. Ajoutez toujours une marge de sécurité de 10 à 15 %.

Quid des primes ?

Si vous avez décidé d’améliorer votre isolation, de refaire la façade, de remplacer les châssis, de refaire votre toiture ou d’installer des panneaux solaires, il se peut que vous puissiez bénéficier de primes qui réduiront agréablement le prix de vos travaux. Attention toutefois : les primes diffèrent de région en région et certaines conditions doivent être remplies pour en bénéficier. Vérifiez-en donc toujours les clauses avant d’entamer vos travaux !

Renseignez-vous auprès de la banque pour les prêts

Enfin, dernière étape avant le début des travaux : le financement. Vous avez suffisamment d’économies et pouvez tout payer comptant ? Tant mieux pour vous ! Vous n’avez pas les liquidités nécessaires pour financer vos travaux ? Un rendez-vous à la banque s’impose. Si vous avez un prêt hypothécaire en cours, privilégiez votre banque, ils seront généralement plus enclins à vous proposer un autre prêt. Ne sous-estimez pas toutefois l’intérêt de faire le tour des banques pour savoir ce qu’elles ont à vous offrir. En théorie, trois possibilités s’offrent à vous : le prêt personnel, l’extension prêt habitation et le prêt rénovation.

La dernière ligne droite

Vous avez obtenu un prêt pour financer vos travaux ? Il ne vous reste plus qu’à commencer vos travaux dans ce cas ! Quelques conseils préalables toutefois :

  • Si vous passez par un professionnel, entourez-vous de personnes compétentes. Prêtez attention au retour des clients précédents, mais aussi à votre feeling. Veillez à avoir un devis clair et à ce que les prix soient dans la moyenne. Assurez-vous aussi d’avoir des engagements écrits et un service après-vente. Supervisez les travaux, vérifiez que toutes les clauses ont été honorées, n’hésitez pas à demander des rectifications et surtout, ne versez jamais le dernier paiement tant que tout ne vous semble pas correspondre à ce que vous aviez demandé.
  • Si vous comptez le faire vous-même, veillez à bien avoir tous les outils, renseignez-vous sur la location d’équipements plus chers et travaillez pièce par pièce. Si vous manquez d’expérience pour certaines tâches, n’hésitez pas à demander de l’aide à des personnes mieux formées que vous. Ne faites jamais les travaux d’électricité et de plomberie vous-même et confiez de préférence les travaux utilisant des matériaux fragiles à des professionnels (granit, pierre bleue…)
  • Dans les deux cas, même si vos travaux ne vous semblent pas de grande ampleur, prévoyez toujours un logement temporaire. Demandez à vos amis ou votre famille par exemple s’ils seraient prêts à vous accueillir quelques jours ou semaines si nécessaire.

Lexique