Résidence temporaire

Résidence temporaire : Comment cela fonctionne-t-il ? Est-ce que cela en vaut la peine ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 9 septembre 2014

Si vous êtes à la recherche d’un logement original, à loyer modéré, dans un environnement unique et que vous ne voyez pas d’inconvénients à devoir déménager, vous devriez envisager le logement temporaire, ou résidence temporaire. Cette formule fait de plus en plus parler d’elle, mais mieux vaut savoir à quoi réellement s’attendre. Voici quelques éclaircissements.

Résidence temporaire

Qu’est-ce que la résidence temporaire ?

Le principe de la résidence temporaire est simple. Contre paiement d’un loyer modéré, vous occupez des bâtiments vides. Ces bâtiments peuvent être de vieilles villas, des anciennes écoles, des bureaux ou mêmes des casernes. Cette formule est intéressante pour le propriétaire qui protège son bien du délabrement. En outre, la présence d’un habitant décourage les rodeurs ou les squatteurs. L’occupant, quant à lui, profite d’un logement original et la plupart du temps très spacieux, pour un loyer modique.

La résidence temporaire est-elle intéressante ou non ?

La résidence temporaire, ou « anti-squat », a de nombreux avantages. Vous louez à bas prix un logement unique. En outre, ces espaces sont souvent particulièrement spacieux et permettent de pratiquer un hobby ou une activité artistique dans de bonnes conditions. Cependant, cette formule de logement alternative nécessite de la souplesse et un certain sens de l’aventure. Ainsi, tous les logements ne disposent pas toujours du confort d’un appartement ou d’une maison contemporaine et vous ne connaissez pas la date du terme de votre « bail ».

Les inconvénients de la résidence temporaire

Tout d’abord, il faut savoir que les contrats sont établis sur base mensuelle et que la période de préavis est de deux semaines. Cela signifie que vous ne connaissez jamais la date de votre déménagement. En théorie, bien sûr, car les organisations gérantes essaient toujours de vous prévenir au plus tôt.

 

Tous les logements ne bénéficient pas d’un confort standard. Par exemple, un vieux cinéma est un lieu spectaculaire, mais manque souvent de toutes les fonctions classiques d’un appartement.

 

La résidence temporaire est souvent synonyme de manque d’intimité. Les propriétés mises à disposition font souvent l’objet de contrôles inopinés.

Votre prochain logement sera-t-il un bureau ou une école ?

Si vous souhaitez habiter dans une résidence temporaire, mieux vaut être ouvert aux charmes de l’aventure. Si c’est votre cas, n’hésitez pas !

 

Lexique