souscrire un nouveau prêt

Emprunter pour acheter votre maison : souscrire un nouveau prêt ou conserver l’ancien ?

Écrit par Renaud Chaudoir le 24 août 2015

Bien que le Belge moyen soit assez casanier, il déménage aujourd’hui plus souvent que par le passé. Acheter une maison pour la vie ? Cette approche est de plus en plus rare. Après quelques années, de nombreux couples échangent leur maison de ville contre une maison familiale à la campagne. Quant aux personnes plus âgées, elles quittent leur habitation pour une résidence-service plus accessible. Si vous êtes sur le point de vendre votre maison et d’emprunter pour une nouvelle maison, deux options s’offrent à vous : souscrire un nouveau prêt ou transférer l’ancien prêt.

souscrire un nouveau prêt

Deux possibilités

Vous vendez votre maison alors qu’elle n’est pas encore intégralement payée ? Vous avez alors deux options :

1.      Nouveau prêt

Avec la recette de la vente de votre habitation actuelle, vous soldez le capital dû de votre prêt en cours en une seule fois à la banque. Afin de payer votre nouvelle habitation, vous contractez un nouveau prêt.

2.      Échange d’hypothèque

Vous faites transférer votre hypothèque en cours sur votre nouvelle propriété en conservant les conditions originales. Dans ce cas, on parle d’échange ou de transfert d’hypothèque.

Avantages et inconvénients du prêt pour une maison

Qu’est-ce qui est le plus intéressant ? Souscrire un nouveau prêt pour votre maison ou faire un transfert d’hypothèque ? La réponse dépend d’un certain nombre de facteurs, dont le principal est le taux d’intérêt. Comparez le taux d’intérêt de l’ancien prêt et du nouveau. Et choisissez celui qui est le plus intéressant. Mais soyez vigilant ! Ne vous décidez pas sur un coup de tête, car d’autres facteurs entrent également en jeu.

 

Lorsque vous remboursez votre prêt de façon anticipative, vous êtes redevable à la banque d’une indemnité de remploi. Et n’oubliez pas que tout nouveau prêt est assorti de droits d’enregistrement et de frais de notaire. Autant de postes de coûts supplémentaires auxquels vous échappez si vous optez pour un transfert d’hypothèque.

Emprunter pour une maison = beaucoup de calculs !

Vous aurez très certainement deviné notre conclusion. Afin d’opérer le bon choix entre un nouveau prêt pour votre maison ou le transfert de votre ancien prêt, il convient de faire trois choses : calculer, calculer et encore calculer. Si vous n’êtes pas un génie de l’arithmétique, faites-vous épauler par un spécialiste des chiffres, c’est-à-dire un professionnel qui calculera pour vous quelle option – en prenant en compte toutes les conditions, règles et lois – est la plus avantageuse. 

Lexique