Taille des logements en chute libre : comment vivre mieux avec moins ?

Taille des logements en chute libre

Écrit par Renaud Chaudoir le 25 janvier 2018

Comment vivre mieux avec moins ?

C’est un fait, les logements belges rapetissent d’année en année. Entre 2001 et 2016, la taille des logements a diminué de près de 20 % en Belgique, passant d’une superficie habitable moyenne de 118 m² à 97 m². Ces chiffres, qui ressortent des statistiques officielles du SPF Économie, valent pour tous les types de constructions neuves, maisons et appartements confondus. Mais comment expliquer cette tendance ? Pourquoi un peuple connu pour son amour de la construction et sa « brique dans le ventre » ne bâtit-il donc pas plus grand ?

Taille des logements en chute libre : comment vivre mieux avec moins ?

La faute aux prix

Le coupable de cette fonte de la taille des logements n’est pas bien difficile à identifier. Comme bien souvent, l’argent est ici à la racine du problème. Budget serré pour les particuliers, besoin de rentabilité du côté des promoteurs immobiliers, les personnes qui se lancent dans un projet de construction sont avant tout confrontées à la hausse des prix des terrains à bâtir et à l’augmentation des coûts de construction (+30 % entre 2004 et 2015 selon l’indice ABEX). Autre difficulté pour les particuliers : la réticence croissante des banques à octroyer des prêts immobiliers pour des montants élevés. Face à ce boom des dépenses et à la réduction du budget, une seule solution se profile à l’horizon pour concrétiser ses rêves de construction : bâtir à taille réduite ! Mais comment donc vivre correctement (voire mieux) avec moins de mètres carrés ?

Des rangements et encore des rangements

Qui dit taille de logement réduite, dit compromis architecturaux. Au sein des constructions neuves, les pièces traditionnellement dédiées au rangement sont les premières à passer à la trappe. Cave, grenier non aménagé, voire même garage… Autant de pièces où l’on aime ranger nos décorations de Noël et autres meubles reçus en héritage, mais qui se font de plus en plus rares dans les logements modernes.

Afin de récupérer cet espace de rangement perdu et éviter que votre logement soit rapidement en désordre (ce qui ne fera d’ailleurs qu’accentuer la sensation de manque d’espace), il est indispensable de se montrer astucieux. Transformez par exemple l’espace vide sous l’escalier en placards, ou, mieux encore, en bibliothèque des plus modernes. Installez suffisamment d’étagères dans votre cuisine pour ranger vos pots d’épices et optez pour des meubles multifonctionnels, tels que des poufs de salon faisant office de coffres de rangement.

Des pièces mieux pensées

Les espaces de rangement ne sont pas les seuls à souffrir de cette course au mètre carré, les chambres à coucher, mais aussi la salle de bains, perdent généralement en superficie au profit des pièces de vie principales (salon et salle à manger). Les chambres de 20 m² d’il y a vingt ans, par exemple, sont aujourd’hui réduites à 12 m². Dites aussi adieu à la salle de douche supplémentaire, désormais considérée superflue.

Pour regagner cet espace perdu dans les chambres, un lit mezzanine constitue une solution à la fois facile à mettre en œuvre et abordable sur le plan financier. Dans une chambre d’enfant ou d’adolescent, ce type de lit vous permettra de gagner de la place pour installer un bureau ou un dressing. Quant à la chambre parentale, si vous ne souhaitez pas y dormir haut perché, choisissez des meubles adaptés à la taille de la chambre. Optez pour un lit double de 140 ou 160 cm de large plutôt que de 180 cm et faites une croix sur les tables de chevet. De nombreux modèles de lits intègrent aujourd’hui des lampes et rangements au niveau de la tête de lit. Exploitez enfin au maximum les angles de la pièce grâce à des garde-robes de coin, par exemple.

Quant à la salle de bains, évitez d’y installer à la fois une baignoire et une douche, mais tranchez en faveur de l’une ou l’autre solution. Combien de fois par an prenez-vous un bain ? Vos enfants sont-ils encore en âge de jouer avec canard dans le bain ? Si vous estimez qu’une baignoire n’est plus réellement nécessaire, n’hésitez pas à la supprimer. Le gain de place sera phénoménal, et les économies d’eau toujours les bienvenues !

Créer une impression d’espace

À moins de construire une extension à votre logement, les mètres carrés sacrifiés sur l’autel des économies financières sont malheureusement irrécupérables. Toutefois, il n’est pas impossible de créer une impression d’espace en usant de quelques trucs et astuces.

Retenez ceci : plus la luminosité sera grande, plus la taille de votre logement paraîtra importante. Peintures claires sur les murs, miroirs réfléchissants, parois vitrées ou filtres design qui laissent passer les rayons du soleil… Toutes ces solutions contribueront à agrandir votre logement sans pour autant devoir en pousser les murs. Idéal si vous habitez dans un studio en ville !

La réduction de la taille des logements actuels n’est donc pas une fatalité ! Qui dit vivre avec moins (de mètres carrés), ne dit pas forcément vivre moins bien…

Lexique