Tendances venues de Francfort et Stockholm

Tendances venues de Francfort et Stockholm

Écrit par Magali Veronesi le 19 février 2017

Février, c’est le mois de Batibouw à Brussels Expo, mais aussi d’autres salons européens – ceux de Francfort et de Stockholm – dédiés à la décoration et à l’intérieur qui dessinent les tendances de l’année.

L’an dernier, Batibouw avait accueilli plus de 300.000 visiteurs. Cette année, le hall Astrid est utilisé pour la première fois dans sa totalité. Un "Immovillage" y est installé. "Cela nous apporte 80 exposants supplémentaires et 32 conférences et tables-rondes, notamment sur la question des syndics et de la copropriété, y sont organisées", a indiqué pour sa part Bart Van Den Kieboom, nouveau CEO de FISA.

Autre nouveauté : la Light Avenue. Située dans le Patio, entre le Palais 8 et 9, elle permet au visiteur de choisir au mieux son éclairage. L'espace dédié au jardin "Garden Room", la grande nouveauté de l'année dernière, occupe le palais 12.

Le durable a le vent en poupe

La production durable et la consommation consciente sont des tendances qui ne montrent aucun signe de ralentissement en 2017, et le salon Ambiente de Francfort a placé le design éthique au premier plan grâce à toute une série de produits et d'événements. Il présentait, en effet, tous les derniers produits en matière de tables, de cuisine, de mobilier, de décoration et d'accessoires grâce à la présence de 4.400 exposants.

Le label Ethical Style Guide a distingué fabricants et vendeurs selon six critères : matériaux écologiques, production écologiquement optimisée, production équitable, recyclage, fabrication à la main et innovation durable. Pas moins de 220 marques remplissaient les critères cette année.

Tendances venues de Francfort et Stockholm

Le salon a également dévoilé les lauréats du concours Design Plus, dont le thème tournait autour du style éthique. Les produits à usage multiple étaient aussi à l'honneur, notamment le Kids Qube de Donkey Products, qui sert à la fois de tabouret et de boîte de rangement, et est fabriqué en contreplaqué de hêtre, ou encore le lutrin (support pour partition musicale) de Side by Side qui peut se transformer en support de présentation selon l'angle qu'on lui donne. Les organisateurs du salon ont souligné que l'écologie séduit toujours plus le grand public, surtout en ce qui concerne la préservation des ressources naturelles.

Parallèlement au salon Ambiante de Francfort, le salon scandinave consacré à l'ameublement et aux luminaires a rassemblé, quant à lui, 700 firmes à Stockholm pour cet événement. La section "Welcome to Woodland" du salon a mis en avant les éléments de design en bois, nouveaux produits d'exportation stars en Suède. Leur aspect artisanal et la manière dont ils pourraient enrichir les méthodes industrielles ont été mis en avant.

Des conférences quotidiennes ont traité du futur du design en bois. Hoffmann, un designer d'origine allemande établi en Suède, a exposé une collection de tabourets et de buffets fabriqués en recyclant "du bois de l'environnement public qui serait autrement perdu". Le programme Architecture & Design Talks était, quant à lui, consacré cette année à la "Pensée durable" (matériaux, méthodes de production et architecture). Les débats sur ce thème ont intéressé tant les designers, que les producteurs et les consommateurs.

L'Espagnol Jaime Hayon était l'invité d'honneur de cette édition. La galerie Hayon DNA, construite spécialement pour l'occasion, a permis d'exposer un travail caractérisé par une expressivité enjouée et une grande versatilité. Le travail de Hayon sera proposé au Light Shop, une boutique éphémère. Des designers nordiques et américains ont collaboré dans le cadre de "Furnishing Utopia". Ils ont notamment ainsi participé à l'atelier international Shaker. Le design islandais s'exposait, quant à lui, à travers "Good vibrations" par DesignMarch Reykjavik.

Lexique