Terrains à bâtir en Flandre

Écrit par Renaud Chaudoir le 23 novembre 2012

Terrains à bâtir : 100.000 logements de plus en Flandre

Si les terrains à bâtir semblent devenir des denrées rares, ce n’est pas tout à fait l’avis de l’IPI (Institut Professionnel des agents Immobiliers).  Selon la fédération, la Flandre est loin de la saturation et les terrains à bâtir encore disponibles pourraient abriter pas moins de 100.000 logements.  A l’heure actuelle, à peine 37% des zones d’expansion résidentielles sont construites.  L’IPI, en concertation avec le secteur de la construction font pression sur le gouvernement flamand pour qu’il autorise la vente de ces terrains.

63% des zones d’expansion résiduelles pas encore construites

Selon l’IPI, lors de la création du plan régional dans les années 70, de grandes parcelles de terrain ont été classées zones d’expansion résiduelles et n’ont jamais été construites.  28.260 hectares en Flandre ont ainsi été classés, principalement en Flandre Orientale et au Limbourg.  A ce jour, 63% de ces terrains ne sont pas construits. 

100.000 logements supplémentaires à court terme

En théorie, ces terrains à bâtir pourraient abriter près de 208.500 habitations.  Mais tous les terrains ne sont pas exploitables, certains étant même situés en zone inondable.  Cependant, à court terme, on estime qu’il y aurait de la place pour 100.000 foyers.  Les parcelles étant déjà délimitées, le travail administratif et préparatoire serait réduit.

Plus de terrains à bâtir = baisse des prix de l’immobilier

Davantage de terrains à bâtir en Flandre permettrait de freiner la hausse des prix de l’immobilier.  L’IPI se préoccupe de l’accessibilité des logements et appelle à un contrôle des prix de l’immobilier.  Davantage de terrains à bâtir sur le marché serait une solution pour atteindre cet objectif.

 

Lexique