Vente en viager: une solution win-win?

Écrit par Renaud Chaudoir le 29 octobre 2012

Les avantages et les inconvénients

La vente en viager reste confidentielle en Belgique, avec un peu moins de 1% du total des transactions immobilières.  Pourtant, vendre en viager représente une solution intelligente et souvent intéressante pour les deux parties. D’une part, cela permet au vendeur d’envisager  sereinement l’avenir dans un contexte économique difficile. D’autre part, cela permet à l’acheteur d’acquérir un bien avec moins de liquidités et, parfois, de faire une bonne affaire.  Faisons le point sur ce qu’il faut savoir sur la vente en viager!

Qu’est-ce qu’une vente en viager ou vente avec rente viagère?

Une vente en viager est semblable à une vente ordinaire : un vendeur vend son immeuble à un acquéreur qui accepte et qui s'engage à payer un prix. Seules les modalités de paiement du prix diffèrent : au lieu de payer le prix en une seule fois, l'acquéreur le paiera en plusieurs tranches, jusqu'au jour du décès du vendeur ou jusqu’au terme fixé entre les parties.  Outre cette rente, le vendeur peut demander le paiement d’un ‘bouquet’ : une partie du prix payée comptant lors de la signature de l’acte authentique.

Combien coûte un bien en viager?

Il n’existe pas de règle concernant le montant de la rente viagère. Celle-ci est déterminée par le vendeur ou l’agent immobilier en fonction de plusieurs critères : valeur du bien, âge du vendeur, état du bien, etc…  Les parties peuvent prévoir un terme fixe : par exemple, la rente s’éteint le jour du décès du vendeur, avec un maximum de 20 ans à dater du jour de l'acte de vente. Comme dans une vente immobilière traditionnelle, les frais de vente en viager sont à charge de l’acquéreur.

Viager occupé ou viager libre?

Le viager occupé est la formule la plus courante.  Dans ce cas, le vendeur peut rester dans le bien jusqu’à son décès (ou à la fin du terme fixé) tout en percevant une rente viagère. Le vendeur conserve son usufruit (droit à vie) soit par l'occupation du bien soit par la perception des loyers.

 

Le viager libre est assez rare.  Dans ce cas, le vendeur n’occupe plus le bien et c’est l’acheteur qui en possède la jouissance. Par contre, il recevra un bouquet et une rente viagère supérieure à celle proposée en viager occupé.

A savoir avant d’acheter en viager

Il n’est pas possible d’acheter en viager avec un emprunt hypothécaire.  Dans le cas d’une vente en viager, le vendeur bénéficie de nombreuses garanties.  Ainsi, si l’acheteur ne paie pas régulièrement ses rentes ou en cas de non-paiement persistant, le vendeur peut demander l'annulation de la vente et conserver les rentes payées.

Où trouver un bien à acheter en viager?

Les annonces immobilières en ligne sont le meilleur moyen de trouver un bien en vente en viager.  Certaines agences immobilières sont spécialisées en la matière et ne proposent que des biens en viager.

 

Lexique