Ventilation d’une maison : conseils pratiques

Écrit par Renaud Chaudoir le 17 juin 2013

Ventiler une maison, une nécessité

Les normes plus sévères pour l’isolation et les économies d’énergie ont fait de nos maisons et appartements de véritables forteresses en matière d’isolation. La ventilation naturelle s’y fait dès lors de plus en plus rare. Mais les maisons moins récentes ont également besoin d’être ventilées. Ventiler une maison chaque jour pendant un petit quart d’heure fait une immense différence pour la qualité de l’air dans la maison.

La ventilation d’une maison, c’est plus qu’une simple question de confort des habitants : c’est une nécessité absolue pour la santé de ces derniers. La ventilation expulse à l’extérieur l’air « vicié », les odeurs et l’humidité, et laisse entrer l’air frais à l’intérieur. Vous seriez surpris de voir la différence pour la santé entre une maison ventilée et une maison non ventilée. Ainsi, les possibilités de développer des affections asthmatiques diminuent drastiquement dans le cas d’une maison bien ventilée.

Ventilation d’une maison : plusieurs possibilités

Outre la ventilation naturelle via une grille ou l’ouverture d’une porte ou fenêtre, il existe également une ventilation mécanique. Cette dernière fonctionne au moyen de l’extraction et de l’insufflation contrôlée de l’air. Par le biais d’un extracteur et d’un ventilateur, l’air se renouvèle « à la carte ». Les tout derniers systèmes disposent même d’une récupération de la chaleur. Ainsi, l’air qui entre dans la maison transfère en grande partie la chaleur de l’air extérieur à l’intérieur. Le top pour les économies d’énergie !

Ventiler sa maison de la manière la plus simple

  • Ouvrir une fenêtre est toujours synonyme de pertes de chaleur et, par conséquent, de gaspillage d’énergie. Notre conseil : ventiler chaque jour, brièvement, mais intensément.
  • Ouvrir une fenêtre de 10 à 15 minutes suffit déjà pour une bonne ventilation. Pour une salle de bain, c’est de 15 à 30 minutes, de préférence après avoir pris une douche ou un bain. Pour éviter les cambrioleurs, mieux vaut ventiler uniquement si quelqu’un se trouve dans la maison.
  • Ventiler absolument lorsque le linge sèche.
  • Les ouvertures de ventilation et trous d’aération des appareils à gaz, poêles et feux ouverts ne peuvent jamais être fermés. Il en va de même pour un garage.

Ventilation d’une maison et santé

Les maisons mal ventilées provoquent souvent des maux de tête, suffocations, toux et même de l’asthme. En outre, les enfants qui grandissent dans une maison humide ont 3x plus de chance de développer des problèmes de santé et des allergies. Et dire qu’il suffit d’un petit quart d’heure de ventilation par jour…

 

Lexique