Vivre à Ramillies : la tranquillité à l’état pur

Vivre à Ramillies : la tranquillité à l’état pur

Écrit par Renaud Chaudoir le 12 mai 2015

Un cadre de vie paisible dans le Brabant wallon

La Province du Brabant wallon se distingue sans doute d’abord par sa diversité. À côté de villes en croissance constante comme Wavre ou Nivelles, on trouve aussi des localités plus paisibles. C’est le cas, par exemple, de la commune de Ramillies. Située à l’est du Brabant wallon et dans le triangle formé par la E40, la E411 et la E42, elle compte quelque 6.000 habitants. Retrouvez plus d’informations sur cette entité.

Vivre à Ramillies : la tranquillité à l’état pur

Ramillies après la fusion des communes

L'entité de Ramillies est issue de la fusion des communes en 1977 et regroupe les villages de Autre-Eglise (avec le hameau de Hédenge), Gérompont (fusion de Geest-Gérompont, Petit-Rosière, Bomal et Mont-Saint-André), Grand-Rosière Hottomont, Huppaye (avec le hameau de Molembais-Saint-Pierre) et Ramillies-Offus. Le nom de Ramillies a été adopté pour désigner cette commune, et ce, malgré le fait que l'administration communale avait son siège à Gérompont.

La Bataille de Ramillies

Le jour de la Pentecôte 1706, la « Bataille de Ramillies » opposa les troupes anglo-hollandaises à l’armée franco-espagnole lors des guerres de succession d’Espagne. Le duc de Marlborough, à la tête de l’armée soutenant la république des Provinces-Unies et le royaume d'Angleterre, remporta cette bataille. Après cet événement, les villes et places belges tombèrent les unes après les autres entre leurs mains, parmi lesquelles Louvain, Malines et Anvers.

Le tumulus d’Hottomont

Érigé au bord d'une chaussée romaine, le tumulus d'Hottomont est l'un des plus imposants de Belgique (11,5 m de haut et 50 m de diamètre). Il est situé à Grand-Rosière-Hottomont. Avec une hauteur de 11,5 mètres et un diamètre de 50 mètres, ce tumulus se dresse au milieu d'un paysage agricole bien dégagé, à la limite des provinces du Brabant et de Namur.

Le marché immobilier à Ramillies

Les prix de l’immobilier à Ramillies sont supérieurs à la moyenne wallonne, certes, mais se situent en deçà des prix moyens constatés en Brabant wallon. Ainsi, une maison vous demande un investissement moyen d’environ 236.000€. Le choix est vaste, puisqu’il est possible d’acquérir de jolies fermettes, maisons de maitre ou villas. Pour ces dernières, comptez un budget moyen de 277.000 euros. Autre particularité du marché immobilier de Ramillies : dû au caractère rural de cette localité, l’offre en appartements est pratiquement inexistante.

Lexique